Accueil / Actualités / Un trafic automobile oppressant se résoudrait-il par du naturisme à vélo?

Un trafic automobile oppressant se résoudrait-il par du naturisme à vélo?

Ce samedi 21 juin, à Bruxelles, capitale européenne se déroule la dixième édition de cyclonudista.

Cyclonudista, c’est quoi?

C’est une balade à vélo organisée chaque année dans la ville de Bruxelles, l’objectif étant de convier les citoyens à se déshabiller lors d’une promenade à vélo dans les rues de Bruxelles et tout cela dans le but de dénoncer un trafic automobile oppressant et défendre la mobilité douce dans les villes.

Écolos prêts à tout

Afin de faire entendre leurs voix, les écolos débordent d’idées plus farfelues les unes que les autres. Pour les promoteurs de cet événement, on entend d’ores et déjà cette argumentation inébranlable de la liberté d’expression  et du droit de disposer de son corps comme on l’entend. Il semblerait toutefois que ces libertés soient ôtées à une catégorie bien spéciale de la population : les femmes portant le niqab peut être sous prétexte que ceci n’est pas une liberté mais plutôt une oppression.

Vingt et unième siècle ère de la régression? 

L’humain est-il arrivé à son apogée au cours de ce dernier siècle? Il y a encore de cela quelques décennies la préoccupation majeure de l’Homme était de se nourrir et se vêtir correctement, aujourd’hui on assiste à un véritable retour en arrière il semblerait que l’Homme en proie à l’ennui n’a trouvé d’autres solutions que de retirer couche par couche sa dignité.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*