Accueil / Actualités / Zair Kedadouche, ambassadeur de France à Andorre démissionne

Zair Kedadouche, ambassadeur de France à Andorre démissionne

Zair Kedadouche, l’ambassadeur de France en principauté d’Andorre a démissionné suite à des discriminations raciales dont il aurait été victime.

Une discrimination raciale

Le désormais ancien ambassadeur, Zair Kedadouche a adressé une lettre de démission au président François Hollande le 5 mars 2014 (rendue publique mardi). Dans celle-ci, il affirme avoir saisi le Défenseur des droits et déposé plainte auprès du procureur de la République « pour comportements racistes et discriminations sociales de l’administration du Quai » . « C’est auprès du ministère des Affaires étrangères que j’ai rencontré le racisme le plus abject et ressenti l’humiliation de ne pas faire partie de la même classe sociale » . Il y explique également qu’il s’est vu refuser des affectations en raison de son nom, avoir subi des humiliations de ses collègues et avoir dû supporter des différences de traitement.

« Certains dirigeants du Quai d’Orsay considèrent mon origine et mon nom comme un handicap ».

Des accusations « inacceptables »

Selon le porte parole du ministère, Romain Nadal, « les accusations graves de racisme et de discrimination portées par M. Kedadouche à l’encontre du ministère n’ont aucun fondement et sont inacceptables. Les inspections et évaluations menées régulièrement ne les ont jamais étayées ». Il rajoute également que Zair Kedadouche aurait toujours bénéficié du plein soutien de l’administration dans la conduite de ses missions. Il ajoute même que ce serait un « atout » d’avoir un cadre d’origine étrangère. Affaire à suivre… 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*