Accueil / Actualités / Israël : tags dans un cimetière musulman
Crédit photo : Issam Rimawi/Flash90 / timesofisrael.com

Israël : tags dans un cimetière musulman

Il y a encore des musulmans en Israël, vous ne vous en doutiez peut-être pas. Il y a surtout des cimetières musulmans comme celui de Nesher, dans le nord du pays, tagué par des vandales aux idées très sommaires.

« Prix à payer »

Dans le cimetière Al-Kassam de Nesher, différentes inscriptions ont été retrouvées dont  la fameuse « Tag Mehir (prix à payer), Tzipi Livni » faisant mention  à la ministre israélienne de la Justice qui avait critiqué déjà par le passé le vandalisme contre des cimetières arabes avec cette même inscription « Tag Mehir ». Une sorte de marque de fabrique. Plus loin encore, on pouvait lire l’inscription « un bon Arabe est un Arabe mort ». On n’a résolument du mal à croire en ce fameux processus de paix qui est évoqué depuis des lustres mais qui demeure sans réel impact dans le quotidien des concernés.

Le musulman semble de plus en plus confronté à ces faits de rejet allant jusqu’aux agressions physiques. Cependant, une poignée de sympathisants s’est manifestée pour témoigner leur soutien à leurs voisins musulmans. Ce sont près de 2 500 personnes, dont des juifs et des arabes israéliens, qui ont participé à une marche de soutien. Nous pouvions lire sur leurs affiches : « Nous soutenons nos voisins » et « Bibi, Bennett et Lapid : arrêtez les criminels ». 

Au-delà du soutien d’une infime minorité, les musulmans colonisés d’Israël mériteraient la considération entière de la part des autorités mondiales et de réelles avancées en terme de sécurité mais cela passe par l’éveil des consciences, éveil qui tarde à se manifester.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*