Accueil / Écrits libres / Des projets accessibles : devenir assistante maternelle

Des projets accessibles : devenir assistante maternelle

Alors que le contexte politico-social ne tend pas forcément à faciliter l’accession au travail des musulmans vivant dans des pays fièrement laïques, quitte parfois même à interdire d’accès certains postes sous prétexte que les femmes de cette communauté se couvrent les cheveux, Katibîn.fr se propose de mettre régulièrement en lumière des projets et métiers accessibles à tout croyant désireux de concilier vie professionnelle et crainte de Dieu.

Présentation : Assistante maternelle, un métier à part entière

Contrairement à certaines idées reçues, être « nounou » -terme désuet au vu du changement de fonctions et responsabilités de la profession- n’est pas à la portée de tout le monde. De plus, son statut est strictement encadré par la loi : chaque travailleuse bénéficie de congés payés, peut se syndiquer et bénéficier d’heures supplémentaires exonérées d’impôt. Elle élabore et fait signer un contrat de travail à ses employeurs, qui ne sont, paradoxalement, en aucun cas ses supérieurs hiérarchiques… celle-ci dépend et se conforme aux règles édictées par la Protection Maternelle et Infantile et par extension, le Conseil Général.

Formation : Un parcours alliant théorie et pratique

Toute assistante maternelle suit une formation continue sur deux ans. Celle-ci débute et se termine par une session de 60 heures en institut (soit 120 heures en tout). Ces cours, où interviennent nutritionnistes, juristes, psychologues, éducateurs, pompiers (premiers secours), agents de crèche etc, aideront dans un premier temps à préparer la future assistante maternelle à l’accueil des enfants chez elle, ils permettront ensuite d’approfondir et évaluer les connaissances et acquis de la professionnelle après deux années d’expérience.

Avantages : Épanouissement professionnel et pratique religieuse

Parce que la législation ne l’interdit pas encore, toute assistante maternelle est en droit de porter le voile : énorme avantage du métier pour toute pratiquante. Le fait de travailler à son domicile donne, en plus, la possibilité à la personne s’engageant dans cette voie de prier à l’heure, un détail qui n’en est pas un. Cela permet également de limiter au maximum la mixité, les seuls hommes avec lesquels l’assistante maternelle est susceptible de rentrer en contact étant les pères venant chercher leurs enfants -et ils n’ont pas intérêt à s’attarder car chaque minute passée chez vous leur sera facturée. Au-delà de ça, travailler avec des enfants, les accompagner dans leurs apprentissages, les voir grandir, et tisser des liens indéfectibles avec eux, est une source d’épanouissement certaine pour toute personne aimant leur compagnie.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*