Accueil / Actualités / Commémoration des combattants musulmans et élections, quel lien ?

Commémoration des combattants musulmans et élections, quel lien ?

Hier, François Hollande a visité la Grande Mosquée de Paris pour rendre hommage aux Indigènes qui sont morts en combattant pour la France entre 1914 et 1918.

100 000 Indigènes tombés pour la France

À un mois des élections municipales, le président français a inauguré un nouveau mémorial en souvenirs de ces 100 000 hommes, majoritairement mobilisés contre leur gré . Dans son discours, il rappelle que « commémorer, c’est renouveler le patriotisme, celui qui unit, celui qui rassemble, qui n’écarte personne au-delà des parcours, des croyances, des origines,  et des couleurs de peau »,  loin de la politique menée actuellement par le gouvernement…

Clientélisme électoral ?

Ce mémorial du Soldat Musulman en présence du recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubaker, a déjà été inauguré une première fois par l’ancien président Nicolas Sarkozy en 2012, le site d’information LeMonde.fr rapporte « à l’époque, à quelques semaines de la fin de la campagne présidentielle, l’actualité est dominée par la polémique sur la viande halal, lancée par Marine Le Pen « . On peut largement en conclure que les musulmans sont dignes d’intérêt uniquement quand ceux-ci ont une valeur ajoutée électorale. Rappelons que 86% des électeurs de confession musulmane ont voté François Hollande aux présidentielles de 2012 et vu les sondages, le parti socialiste a de quoi se faire du souci !

Selon l’Observatoire contre l’Islamophobie, 226 actes islamophobes ont été recensés en 2013, soit 11,3% de plus que l’année précédente.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*