Accueil / Enquêtes / « Zahra Lari, patineuse musulmane et voilée mais… »

« Zahra Lari, patineuse musulmane et voilée mais… »

« Zahra Lari, patineuse musulmane et voilée mais… », voilà, c’était la « phrase Facebook » qui accompagnait la photo de la patineuse en question. Le but primaire des points de suspension qui suivaient le « mais » était de vous faire interagir, chacun à votre manière, sur la logique de porter un tel vêtement lorsqu’on pratique un sport aussi gymnastique que le patinage… mais quelle folie de penser que « oui, c’est possible d’entretenir une réflexion sans qu’il y ait de dérives ». A peine publiée, on eu droit à tous les dérivés facebookiens « vous jugez », « médisance », « vous l’affichez »… OK. Préambule.

Le voile : un ordre de Dieu

Le voile est obligatoire pour la femme. Point final, oui déjà. N’en déplaise à certaines sœurs, certaines femmes, certaines personnes dans l’optique de moderniser leur religion, le hijab (sans parler de tous les dérivés de vêtements) est une obligation religieuse pour toute femme et ce jusqu’à la ménopause -voire même après-. Ceci vient donc répondre aux personnes qui estiment qu’il est encore possible de s’en affranchir.

Le voile : un vêtement de pudeur

Plus durs à convaincre : les défenseurs du hijab fantaisiste. Et pourtant… et pourtant, ce ne sont pas les explications de savants qui manquent. Nous allons tout de même faire un effort de rappel. Le hijab (حِجَاب), a un sens étymologique bien plus large que le morceau de tissu qu’il désigne. Il invite dans sa forme essentielle à se couvrir, se cacher, échapper au regard, respecter la pudeur liée à la femme. On ne se voile donc pas pour plaire ou attirer mais bien pour échapper au regard furtif, se fouler dans la masse et ne pas se distinguer, ne pas sortir du lot. Le voile n’efface pas la femme, il efface le désir qu’elle pourrait susciter. Certaines crieront à l’excès, or non, ceci est la compréhension du vêtement religieux. On ne se voile donc que pour observer un ordre divin dont découle plusieurs bienfaits, non pas pour concilier tendances, modes, sociétés et pulsions personnelles.

« T’as pas le droit de juger ! »

Autre problème de surface. Qui n’a pas eu droit à ce refrain tant dégainé depuis l’avènement d’Internet ? Éternel pare-feu au rappel douloureux, éternel bouclier pour contrer les personnes qui « disent des trucs que mon égo n’aiment pas trop ». Mais bon sang, qu’est-ce que juger en Islam ? Etre le bourreau qui conduit par la parole toute personne en enfer ou au paradis ? Le juge, en haut de siège, qui tape fort avec son marteau pour dire « coupable ! »? Il serait judicieux de définir déjà cela pour les adeptes du style. Si « juger en Islam », c’est dire « Allah a interdit ceci », alors « oui, nous devons tous être des juges pour nous-mêmes et les nôtres ».

En réalité, et c’est là que le bât blesse, cette réplique si commune n’est que le témoin d’un malaise au sein de la communauté qui, lorsqu’elle se sait distancée, use de cet artifice -lui-même usé au passage- pour se défaire de toute charge qu’elle ne souhaite pas porter. C’est un peu le veto du musulman. Sic.

Zahra Lari, patineuse musulmane mais… à quel prix ?

Sotchi organise les Jeux Olympiques d’hiver, cela n’a du échapper à personne. Dans une des disciplines reines, le patinage artistique, une musulmane d’origine émiratie se présentera. Zahra Lari, fraîchement majeure, aime le patinage et semble tenir à ses convictions religieuses. Pour elle, impossible de retirer son voile.

Seulement, nul besoin d’être spécialiste des sports de glisse et notamment artistiques pour comprendre l’ampleur du problème. Qui dit gymnastique, dit figures, qui dit figures dit contorsions, sauts et… tenues loin d’être en phase avec la pudeur islamique. Le souci du sport féminin est là, -et même pour le sport masculin, au passage-, la difficulté d’avoir des tenues agréées par l’Islam devant qui plus est un public mondial composé de toutes sortes d’individus. Et cette jeune fille représentante de sa religion dans les écrans télévisés n’est pas notre passe-douleur ou encore l’alibi, elle ne représente malheureusement qu’un exemple, les cas sont nombreux et nul besoin d’en arriver au stade des JO…

On ne peut pas, on ne doit pas taire ce qui est un mal. Nous ne cherchons pas la corruption sur Terre, nous ne cherchons pas le mal pour quelque être soit-il mais bel et bien, la réforme et la Vérité. L’Islam n’appelle pas aux débats houleux ni aux situations douteuses. Certaines passions font oublier l’axe majeur de notre vie : notre religion. Si essayer de concilier vie quotidienne et religion sont des pratiques des plus louables, contrer l’Ordre Divin pour assouvir un plaisir éphémère n’a rien de glorieux. C’est sur ce plan qu’il faut s’arrêter et non pas sur la prétendue critique, le prétendu jugement, la prétendue médisance ou autre. Il est important de savoir où nous devons nous placer et quelles sont les limites imposées par notre religion faute de quoi, nous dénaturerons bien des choses et nous retrouverons bien loin d’Allah… bien loin de Sa Miséricorde.

13 plusieurs commentaires

  1. selem aleykoum,
    a chaque péché d’un musulman on va devoir rédigerun article en affichant sa photo et son nom en première page, à mon avis y’aura un beau paquet d’articles a rédiger, quel musulman peut prétendre n’avoir jamais commis de péchés?

    • wa alaykom salam, je en pense pas ici que le but ai été d’afficher le péché d’un individu, mais si il est vrai la photo est inutile (bien qu’elle s’affiche par elle même sur les écrans tv). cependant, le musulman a le devoir suivant: «Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront . » [ Sourate 3, La Famille d’Imran verset 104 ]

      wallaho a’lam

  2. Salam Aleykum,

    asma, je pense que tu te trompe encore de sens.
    le sens grossière de cette article et le rappel face au fait de cette société plus qu’occidentalisé, qui ne cesse de diminuer la valeur réel de chacun des péchés qu’elle peut commettre.

  3. la fait qu une musulmane porte le kijab ne me derange nullement moi se qui me dérange ses que les musulmans exrémistene respect pas les autres religionsalors que la religions islamiste est soit disant une religion de paix et de compation mais malheureusement ses la guerre qui nous font et la haine est leurs moteur il interprete le coran a leur maniere j amais il n est ecrit dans le coran que mahomet n aimait pas jesus et il vivait en bon terme avec les catho, moi je suis un hater , mais qqqchaque jour qui passe ,je voit la haine des jeunes musulmans qui les dévores il demandes a leurs femmes de mettre la burka alors que la burka ses en haganitan et pas en algeri ,ou au maroc ou la tunisie qui sont les plus nombreux en europe et en france tout ça pour faire de la provoque ,la viande hallal dans nos cantine les piscine réserver a leur femme j en passe et des mayeur qui sont les vrai provocateur

    • Pensez-vous une seule phrase dans le pavé que vous avez écrit ?

    • Ce que j’aime le plus dans les dires des personnes qui critiquent les musulmans c’est que quelque part ils voient justes sur certaines choses: effectivement Muhammad (salla Llahou 3alayhi wa salem) ne détestait pas les chrétiens mais le fait qu’ils attribuent à Dieu des associés. Et il en est de même pour les musulmans que vous dites « extrémistes » que je qualifierai plutôt de pratiquants.

      Et pour information Jésus que le Coran nommé 3issa est un des prophètes de l’islam (Islam : soumission à Dieu), et même l’un des plus importants avec Noe , Abraham et Moise . Une sourate porte le nom de sa mère, Marie (Maryam), la meilleure des femmes que la terre ait porté comme nous rapportent des paroles du prophète Muhammad, c’est pour vous dire.

      La religion dont vous parlez est l’Islam, l’islamisme c’est la volonté d’introduire l’Islam au niveau de la gouvernance d’un pays, ce qui est un droit comme il existe tant d’autres idéaux au pouvoir partout dans le monde.

      Sachez monsieur que le hijeb ou voile islamique tel qu’il est décrit dans la tradition islamique des premiers temps de l’Islam , soit les vraies racines, tend plus à ressembler au tchador afghan qu’au micro voile des femmes du Maghreb. Ce qu’on appelle jilbeb et peut être même niqab semblent vraiment très proche du modèle original.

      • Pour ce qui est de « mettre la burqa » à leur femme, sachez que ces mêmes femmes sont des grandes filles qui en font le choix, seules et parfois même contre l’avis de leur mari. Mais dès lors qu’il s’agit du respect d’une règle islamique, cela prévaut sur l’avis du mari. Et quand vous dites  » ces femmes », « leur femme » sachez que vous parlez de citoyennes françaises, pas de martiennes ni de femmes poissons ou que sais je…. alors un peu de respect svp.

        Pour ce qui est de la viande halal dans les cantines, des heures de piscines pour les femmes etc. ce sont très certainement des désirs profonds de les obtenir dans notre communauté mais soyons lucide, ce n’est pas prêt d’arriver donc pas d’inquiétude là dessus vous qui semblez troubler dans votre identité par ces questions quelques peu rédhibitoires.

        Repère avoir éclairé votre lanterne.

        • de un, l’islamisme est un fait et un mouvement extrément dangereux, tu n’as pas ni toi ni un autre a vouloir que l’islam soit mis dans loi juridique dans la mesure où toi tu n’interpréte pas l’islam comme moi ni moi comme un autre… donc quelle loi mettre la mienne ou la tienne TOUT EST SUEJT D INTERPRETATION . de plus, je ne pense pas que dans tout un pays ,il n y ait que des musulmans bien entendu les juifs, hatés chrétiens… aussi font s’amuser a appliquer des lois musulmanes qui appartiennent a un courant.
          de 2 , moi aussi je dirais « ces femmes » , ces sous femmes ou meme pas des femmes disons des créatures de sexe féminins car c’est ignoble de se rabaisser a ce point a l’homme , ignoble de dire que c’est pour dieu sinon pourquoi l’enlever devant les femmes, j’espere qu’elles ont été obligé par leurs hommes sinon pour moi elles sont encore plus basses dans la mesure où si un homme te drague ou te fait une remarque , tu lui réponds, tu portes plaintes…. pour la cantine ou la piscine (s’il y a des coincés…) pourquoi pas… moi je suis musulmane dans les classes préparatoires aux grandes écoles où je suis on nous propose du halal merci a eux !! pourquoi pas. pour le reste au début je suis d’accord voila . mais même aux francais sachez que même les musulmanes ne battent contre le voiles et les libertés féminines et surtout faut pas généraliser . en france , je me fais respecter et je me bats dans des institutions pour cela

    • L’auteur de ce ramassis de bêtises est probablement un laïc maghrébin.

      • qu’est ce qu’ils ont les laic maghrébin ?? haha on est bcp moins incultes que la bande que vous etes , vos discours débiles qui ne servent a rien et d’abord tout musulman est laic vu que le respect des autres religions est obligatoire en islam …. travaillez et développez vos pays au lieu des discours débiles,

        • Tout laic est mecreant deja avant toute choses pour remettre les choses a leur place. Donc attention renseigne toi sur la laicité et sur les satanique qui ont inventez cette catastrophe. Qu Allah te guide et me guide

  4. JE suis d’accord pour ce qui est de dire que nos sportifs musulmans (hommes et femmes) n’ont pas toujours les tenues idéales pour réaliser leur rêves.
    Je suis peut être un peu idiote mais je ne vois pas trop en quoi elle pourrait attiser le désir sexuel attifée comme elle est…
    De plus, je pense plutôt que c’est une pionniere. Elle a fait le premier pas. Bient, d’autres filles suivront son exemple et essayerons de plus en plus d’améliorer leur tenues afin qu’elles soient plus en phase avec la religion. Dans ce genre de cas, je préfère voir le verre à moitié plein. Je crois que c’est un peu notre souci à nous les musulmans. On ne pointe que ce qui va mal, alors qu’on devrait plutôt voir ça comme une avancée.
    A moins que vous ne soyez du genre à penser que le rôle de la femme est de se cantonner chez elle pour faire plein de bebes et les élever, je pense que vous devriez plutôt voire le pas en avant que le monde musulman connait. On ne reste plus sagement à l’écart, faisant tapisserie contre les murs. On existe et on le montre, tout simplement.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*