Accueil / Actualités / La Ligue de Défense Anglaise s’en prend à une mosquée

La Ligue de Défense Anglaise s’en prend à une mosquée

La démission du leader du groupe britannique d’extrême droite EDL (Ligue de Défense Anglaise) en octobre dernier, n’a pas freiné pour autant les membres du parti islamophobe qui continuent de persécuter la communauté musulmane d’Angleterre.

Un acte déplacé

En mars prochain, l’EDL (parti islamophobe) prévoit de protester contre des mosquées jugées « illégales » mais n’a tout de même pas attendu ce rassemblement pour mettre ses menaces à exécution en prenant pour cible la mosquée de Croydon. Tard dans la soirée du 19 janvier, 3 hommes ont été filmés devant un centre islamique situé à Brighton Road harcelant les occupants tout en accusant ce lieu d’être une « mosquée clandestine ».

Des propos réfutés

Ce discours a été démenti par EDL News qui affirme qu’une autorisation leur a été accordée trois ans auparavant, ce qui leur permet donc d’utiliser les locaux comme un lieu de culte : « Nous pensons que toute personne qui vit dans ce pays a le droit d’aller sur leur lieu de culte sans que les fascistes les harcèlent, c’est pour cela que nous avons remis notre dossier à la police métropolitaine » a ajouté le journal EDL News. Depuis que la plainte a été déposée, le groupuscule n’a pas encore fait parler de lui, du moins pour l’instant.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*