Accueil / Actualités / Thèse d’empoisonnement de Yasser Arafat exclue par la Justice française

Thèse d’empoisonnement de Yasser Arafat exclue par la Justice française

Mardi, les experts français, affectés à l’enquête sur le décès de Yasser Arafat en 2004, ont rendu public leur conclusion . Il serait mort de vieillesse.

Empoisonnement au polonium

Huit ans après la mort du dirigeant palestinien en 2004, son épouse, Souha Arafat, dépose plainte contre x en 2012 lorsqu’elle découvre du polonium sur ses affaires. La Justice française ouvre alors une enquête afin de créditer ou réfuter la thèse de l’empoisonnement au polonium du leader palestinien.

Information plutôt contradictoire

Mort dans d’étranges circonstances, il serait, selon des sources proches du dossier, mort « naturellement » . Certains sites d’information ajoutent qu’il serait décédé des suites d’une septicémie. Information plutôt contradictoire à une mort qui serait soit-disant naturelle. Rappelons que le président a été hospitalisé à Paris avant sa mort et que le rapport d’hospitalisation indique « une inflammation intestinale d’allure infectieuse et de troubles de la coagulation sévères ». Pour ce qui est de l’importante quantité de polonium-210 retrouvée, aucune hypothèse n’a été émise. Israël, malgré de multiples démentis, est-elle aussi innocente qu’elle le laisse croire surtout lorsqu’on connaît les relations conflictuelles entre les deux États? Sans oublier que la Russie et la Suisse,  désignées par la Justice française à effectuer de manière autonome des expertises d’échantillons, ont des conclusions tout autre. La Russie conclut à une impossibilité de déterminer si le polonium est la cause de la mort et la Suisse privilégie la thèse de l’empoisonnement. La veuve Arafat, étonnée par des conclusions aussi contradictoires, a déclaré qu’une contre-expertise sera menée.

La Justice française aura-t-elle le courage de mener une enquête sur les causes réelles du décès ? Est-il mort naturellement ? D’une pathologie médicale ? Ou d’empoisonnement ?

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*