Accueil / Actualités / Des musulmanes écossaises enseignent l’Islam à des élèves

Des musulmanes écossaises enseignent l’Islam à des élèves

Une organisation composée de femmes musulmanes, a eu l’occasion de visiter une dizaine d’écoles en Ecosse en vue de corriger les idées fausses que les élèves se font de l’islam.

Un projet visant à lutter contre les stéréotypes

« Nous souhaitons construire des ponts afin que les enfants voient que nous ne sommes pas différents. » a confié Safa Yousef membre de l’organisation.

Ce projet a été mis en place dès lors qu’une école ait pris contact avec l’organisation, l’invitant à montrer la véritable image de l’islam. Cette école avait demandé à ses élèves de définir le mot « musulman », leurs réponses ont alors attisé l’inquiétude des enseignants : « terroriste », « 11 septembre », « effrayant ».

Safa Yousef a tenté de leur expliquer : « Les terroristes du 11 septembre ont détourné la religion. Ce qu’ils ont fait n’a rien à voir avec l’Islam, il y a des fous dans toutes les religions ». Elle réitère en disant : « Nous voulons qu’ils nous voient comme des femmes épanouies dans leur travail et qu’ils perçoivent le côté humain de l’islam. »

Le message est bien passé 

Concernant le voile, les élèves ont pu voir en photos des femmes portant un foulard, y compris la Reine d’Angleterre et Mère Thérésa. Ce qui les a d’autant plus surpris, c’est de voir qu’une femme « blanche » peut être musulmane : « La plupart d’entre eux ne réalisent pas que les musulmans viennent de toutes les nationalités et couvrent toutes les races. »

Captivés par ces deux jeunes musulmanes, les élèves ne voulaient plus partir. Robyn, 12 ans, a  révélé que ces deux femmes musulmanes lui avaient ouvert les yeux. Gemma, 13 ans, a déclaré : « On ne devrait pas juger les gens sur leur religion. »

Pendant que certains s’obstinent à imposer leurs points de vue -tel qu’en France- d’autres s’ouvrent aux différences pour mieux vivre ensemble.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*