Accueil / Actualités / Comté de Montgomery : pas de fêtes musulmanes pour les écoles
Image d'illustration : nouvelobs.com

Comté de Montgomery : pas de fêtes musulmanes pour les écoles

Les chefs d’établissement du comté de Montgomery aux Etats-Unis se sont réunis pour statuer, comme chaque année, sur le calendrier scolaire et les jours fériés. A l’ordre du jour, sont évoquées les fêtes musulmanes.

Des jours fériés légitimes

Dans le comté comme sur tout le territoire, le nombre de fidèles musulmans est en nette hausse augmentant par là même le nombre d’élèves ayant pour religion l’Islam. Etant donné que les écoles ferment leurs portes pour les fêtes judéo-chrétiennes, les représentants de la communauté musulmane ont fait savoir leur désir d’instaurer des jours fériés pour les deux fêtes musulmanes, à savoir de l’aïd al adha et de l’aïd al fitr. Tout cela au nom de l’équité, le plus légitimement qui soit.

Refus et report

Ayant constaté que durant ces deux jours, le taux d’absentéisme (un peu plus de 5 % pour les élèves et les professeurs) n’avait rien d’anormal, les chefs d’établissement n’ont donc pas donné suite à cette demande. De plus, celles-ci tomberaient en périodes non-scolaires ce qui ne poserait aucun problème. On est donc en droit de se demander à quel niveau d’absentéisme peut-on considérer une religion comme existante ? Le comité a néanmoins repoussé l’examen de cette demande à l’année prochaine.

Plus largement, en Europe et dans le monde, « pays à la laïcité affirmée », on n’arrive toujours pas à octroyer les mêmes droits aux citoyens musulmans que ceux octroyés aux autres communautés. les discriminations sont nombreuses et les clivages tout aussi poussés. L’intégration ne passe-t-elle donc pas par l’égalité ?

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*