Accueil / Actualités / Nadia, candidate FN, se réveille et retourne sa veste

Nadia, candidate FN, se réveille et retourne sa veste

Nadia Portheault, jeune mère de Haute-Garonne et candidate FN à la mairie de Saint-Alban a eu une révélation – et pas des moindres : le Front National rassemblerait des individus racistes ! Horreur et damnation, comment cela peut-il bien être possible ?

Et pour dénoncer ce scoop, elle et son mari ont sorti l’artillerie lourde : abandon de la course à la mairie, courrier à Marine Le Pen et Serge Laroze, président départemental du FN 31, et départ du parti. Les causes de ces décisions sans appel ? Des commandements quelque peu gênants :

Ton nom suspect tu délaisseras

Malgré toute sa bonne volonté et son militantisme, Nadia n’a pas réussi à s’imposer en tant que personne à part entière malgré sa maghrébitude et s’est vue conseiller avec insistance de ne pas se présenter avec son nom de jeune fille, Djelida (Mme Portheault étant d’origine algérienne). Un mariage respectable lui avait fait la faveur d’un nom plus représentatif de notre grand pays aux yeux des souchiens, pourquoi cracher dans la soupe providentielle ? « Nadia » étant déjà selon les responsables « presque un handicap » (admirez la parcimonie linguistique).

Dans le four tu finiras

Rêvant à une France plus belle, plus valeureuse et plus solidaire, le couple Portheault se serait engagé et aurait cru dur comme fer en la beauté d’un combat patriotique teinté de douceur et d’acceptation. Seulement c’était sans compter sur les militants haineux du parti. Un cadre du FN, s’improvisant medium douteux ou vomissant sa haine – au choix – lui aurait lancé, affirme Nadia, « toi et tes enfants, vous êtes bons pour le four ! ». Les Portheault, outrés, se sont également aperçus que beaucoup de frontistes caressaient l’espoir de « tuer tous les arabes » (adieu retenue, bonjour franchise).

Sur ces dérives tu te tairas

Serge Laroze, candidat du Front National à la mairie de Toulouse, se dit étonné de ce revirement et s’estime incapable de gérer les débordements de ce qu’il voudrait appeler une minorité au sein du parti. M. et Mme Portheault, eux, maintiennent que malgré les alertes à la direction et les plaintes face à des discours suintant la haine, nul n’aurait réagi, ni la direction nationale, ni la fédération départementale. Qui ne dit mot consent.

Un autre adage bien de chez nous  ne dit-il pas – à un ou deux détails près – qu’au royaume du borgne les aveugles sont rois… Mieux vaut être sourd aussi parfois.

3 plusieurs commentaires

  1. En même temps c’est comme si un mouton allait dans la geule du loup et se demandait pourquoi il l’a refermait

  2. Nadia vous vous étiez engagé au FN , car vous aimez votre Pays d’adoption La France et que vous ne vouliez plus de l’UMPS. Ce n’est pas au FN qu’il fallait aller , mais à « Debout La République » , parti Gaulliste et républicain et souverainiste qui ne fait pas de différence entre les français quelle que soit leur origine ou leur religion.

  3. C bien fait pour elle elle retourne sa veste pck elle a subit la mm chose que nous subisson nous tout les jours !! C pas pck elle s apelle mortheaux kel est francaise et kel a ldroit a un traitement de faveur ca lui apprendra et je l aurait en face de moi je lui cracherai dessus a cette petite merde

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*