Accueil / Actualités / Pau : tags en arabe sur la mosquée
Crédit photo : (M.Z) larepubliquedespyrenees.fr

Pau : tags en arabe sur la mosquée

Des tags pour le moins atypiques ont été découverts lundi matin sur le mur de l’enceinte de la mosquée de Pau. Ce sont des inscriptions en arabe de couleur verte mentionnant : « an nassara (les chrétiens ou mécrants), ad dhalimin (les injustes), al mounafiqin (les hypocrites) ».

Ahmed Ben Mohamed, président de l’association de la mosquée de Pau explique : « Nous avons déposé plainte au commissariat de Pau. Je ne sais pas qui a pu faire ça. Les gens qui viennent ici viennent pour prier et il n’y a pas de polémique ». Il est vrai que ce genre de fait est ultra rare -bien que la mosquée ait été profanée en 2011 déjà-, d’autant plus que cela semble être écrit par quelqu’un qui maitrise relativement bien l’arabe et être destiné aux fidèles de la mosquée.

L’élan islamophobe continue. Semaine après semaine, le nombre de profanation augmente et touche l’ensemble du territoire français. A quand l’apaisement ?

6 plusieurs commentaires

  1. je ne pense pas que ce soit une personne qui maitrise la langue arabe qui ai écrit cela.

    quand on débute l’apprentissage de l’arabe, on apprend a écrire, et on apprend aussi a écrire les lettres dans un certain sens.

    on vois bien ici que, le « Sâd » du premier mot (tout a droite) a été écrit a l’envers,
    c’est ) dire que la lettre a été terminer par la boucle, alors que, normalement, on la commence par la boucle,

    on ne voie pas clairement le reste, mais je pense qu’il y ai d’autre erreurs.
    il se peu que ce soit quelqu’un qui ai recopié cela, sans savoir écrire.

    Alahou wahlem

    • Malgré d’éventuelles fautes, je ne pense pas non plus que ce soit un non-initié. On ne peut avoir une main aussi habile quand on n’a jamais « touché à l’arabe »… Wa Allahou a’lam.

      • justement, on peu voir de l’hésitation dans l’écriture, on peu aussi remarqué que c’est désordonné,
        sur mon avis personnel, et ça n’engage que moi, il y a justement un manque d’habilité, bien que ce ne dois pas être simple décrite sur ce genre de support, avec de la peinture (bombe ou pinceau).

        Allahou wahlem

        • salam a’leykoum

          je pense aussi que sa ne devait pas être quelqu’un de très habile, Allah ou a3lem si dans cette mosquée il y a eu certains problème mais je ne pense pas non plus que ce soit un frère ou quoi qui a fait sa, déjà même un débutant ne ferait pas ces fautes, j’en suis sure, et justement les « islamophobes » s’amusent beaucoup à apprendre l’arabe, la religion etc pour ensuite jouer de sa en essayant de trouver des failles même s’il n’y en a pas ou plutôt je dirais de s’imaginer des failles et en l’occurrence là pour ou mettre le doute
          surtout en ce moment avec le nombre de mosquée profanées..
          wAllah ou a3lem

  2. Salam alaykoum,
    Je pense également qu’il s’agit d’un néophyte qui utilise très mal les traducteurs de la langue arabe en ligne, il aura mieux fait de se contenter d’écrire en français… Quoi que! certains tags racistes découverts en français contiennent des fautes d’orthographe pour le moins stupide. Quoi qu’il en soit, cela est déplorable et pathétique.
    Comme il est regrettable de constater que l’homme a recours à la violence lorsqu’il est à court d’arguments!!!

  3. hahaha !

    La police avait ouvert une enquête après la découverte de tags injurieux réalisés à la peinture verte fin octobre sur la mosquée de Pau, avenue de Buros.

    Aucune piste n’avait abouti. Mercredi, l’auteur est venu spontanément se dénoncer au commissariat (peut-être pris de remords ?) : il s’agit de l’imam lui-même. Salarié de l’association cultuelle, cet homme âgé d’une cinquantaine d’années aurait agi ainsi dans le cadre d’un règlement de comptes interne.

    Il est convoqué au tribunal le 8 janvier prochain pour une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*