Accueil / Actualités / Harcèlement téléphonique israélien

Harcèlement téléphonique israélien

Vendredi 18 octobre, des habitants de la bande de Gaza ont reçu des appels téléphoniques de l’armée israélienne, appels malveillants en ce jour anniversaire de la libération du soldat Guilad Shalit.

Un message enregistré mêlant menaces et accusations

L’AFP précise que ces appels diffusaient un message pré-enregistré dont voici le contenu : « A tous les habitants de la bande de Gaza, l’armée israélienne vous met en garde d’obéir aux ordres du Hamas terroriste ou d’être en contact avec. Sachez que le Hamas dépense des millions de dollars dans les tunnels utilisés pour des actes hostiles et terroristes contre l’état d’Israël, cet argent aurait dû servir aux projets d’infrastructure, à l’éducation et à la santé ».

Réactions officielles

Le Ministère de l’Intérieur à Gaza confirme que plusieurs dizaines d’habitants de Gaza ont reçu ces appels, pour sa part  l’armée israélienne n’a pas voulu faire de commentaires directement après l’incident. Mais aujourd’hui dimanche 20 octobre,  l’armée israélienne s’est exprimée, déclarant que ses troupes avaient découvert un tunnel long de 450 mètres allant de Gaza à Israël, et qui aurait été conçu comme un tremplin pour des attaques.

Une date qui a un sens

La date du 18 octobre n’a peut-être pas été choisie au hasard, en effet le 18 octobre 2011, 1027 prisonniers palestiniens avaient été libérés en échange du soldat israélien Guilad Shalit, soldat qui avait été enlevé en juin 2006 par plusieurs groupes de résistance incluant le Hamas, qui s’étaient introduits en Israël par un tunnel et qui avaient ramené leur prisonnier à Gaza par le même chemin. Cet échange fut une grande victoire pour le Hamas et la résistance palestinienne.

 Israël use à nouveau de méthodes lâches contre la population palestinienne, tantôt les tracts pour menacer ou faire pression sur la population, tantôt les menaces à la télévision, tantôt les appels téléphoniques pour tenter de corrompre la population ou comme ce vendredi afin de les menacer…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*