Accueil / Actualités / « Le problème du foulard islamique » et les excuses du groupe BEL

« Le problème du foulard islamique » et les excuses du groupe BEL

Il y a quelques jours, le site internet Al Kanz révélait l’indignation soulevée par la présence sur plusieurs emballages apéricubes d’une question controversée « où le problème du voile islamique est-il apparu en 1989 ? ». Cette question faisait référence à l’évènement s’étant produit à Créil (60) lorsque deux collégiennes s’étaient présentées au collège vêtues de foulards.

Cette polémique a été suivie d’un certain nombre de messages envoyés par les musulmans, indignés, au groupe BEL, propriétaire de la marque « Apéricube », et de la marque « Vache qui rit » notamment.

Samedi soir, le groupe BEL a répondu à cette polémique par le biais d’un communiqué diffusé au travers des réseaux sociaux indiquant que « la photo de cet emballage date en fait de 2010. Ces questions sont tirées de notre partenariat avec le jeu Trivial Pursuit ».

Il ajoute que, « Mais Al-Kanz a aussi raison de dire que sa présence sur les emballages est de notre responsabilité. Nous assumons donc pleinement cette erreur, et nous sommes bien conscients que cette question a pu choquer. […] Sa présence est le reflet d’un défaut de vigilance de notre part, alors que des milliers de questions différentes ont pu figurer sur ces emballages. Nous l’avons bien sûr retirée depuis. Nous vous assurons que notre intention n’était pas de heurter qui que ce soit et nous présentons nos plus sincères excuses à tous ceux qui ont pu l’être ».

Les excuses du groupe BEL sont remarquables, tout autant que le délai et le principe d’avoir répondu aussi rapidement à l’ensemble de la polémique soulevée.

Un commentaire

  1. Le groupe BEL gagne des millions en Afrique et au Moyen Orient notamment au Maroc avec son usine de fromage à Tanger qui produit la vache qui rit. Imaginez si plus personne n’achète de vache qui rit là-bas c’est des millions d’euros de perdu.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*