Accueil / Actualités / Femen : Une nouvelle provocation

Femen : Une nouvelle provocation

La leader du groupe Femen a été arrêtée dimanche à Kairouan pour avoir tagué une mosquée.

Blonde, cheveux courts, adoptant un look de touriste pour ne pas être reconnue. Peine perdue, Amina âgée seulement de 19 ans, a été arrêtée ce dimanche pour avoir tagué « Femen » sur le mur d’une mosquée près de laquelle devait être organisé un rassemblement religieux (Ansar Ashariaa).

Provocations sur provocations

Son geste lui a attiré la colère des Tunisiens présents sur les lieux, elle a été escortée par les forces de l’ordre sous des insultes et les « dégage » rappelant l’hymne révolutionnaire tunisien utilisé à l’encontre de Ben Ali. La jeune femme s’apprêtait également à « exécuter un geste contraire à la pudeur », selon un communiqué du ministère de l’Intérieur tunisien.

Sa présence et son geste inaccompli devant un lieu de culte de l’Islam, étaient une insulte pour les habitants de Kairouan

« Alors qu’elle était sur le point d’exhiber sa poitrine devant la mosquée Okba-Ibn-Nafaa de Kairouan où devait se tenir le rassemblement annuel des religieux d’Ansar Ashriaa. Elle a été insultée par les gens qui ont trouvé que sa présence et son geste inaccompli devant un lieu de culte de l’Islam, étaient une insulte pour les habitants de Kairouan et qu’elle n’était pas la bienvenue. », précise un passant présent lors des faits.

Amina en a reçu des menaces de mort, mais peu importe, elle multiplie les provocations et ne recule devant rien. Symbole d’une décadence morale qui ne trouve de répit que dans la provocation et la bêtise.

Un commentaire

  1. Message
    elle est vraiment bete cette fille la ce qu’elle ne sais pas c ‘est que par son geste elle fait du mal a beaucoup de musulman et c’est un manque de respect de sa part a la commuaute musulmane

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*