Accueil / Actualités / Enlèvement dans le Sinaï et fermeture du passage de Rafah

Enlèvement dans le Sinaï et fermeture du passage de Rafah

Ce jeudi 16 mai, 3 policiers et 4 militaires ont été enlevés dans le Sinaï égyptien à la sortie de la ville d’El-Arish, peu après, l’un des otages a été libéré afin de transmettre un message avec les revendications des ravisseurs.

La région du Sinaï proche de Gaza où a eu lieu cet enlèvement a depuis été totalement bloquée par l’armée et les forces de sécurité. Le passage de Rafah est fermé et la zone des tunnels difficile d’accès.

Le président égyptien Mohammed Morsi a ensuite tenu une réunion d’urgence avec les ministres de la Défense et de l’Intérieur afin de décider de la réponse à donner à cet enlèvement.

Il semblerait que les ravisseurs chercheraient à échanger les otages contre des prisonniers originaires du Sinaï emprisonnés par les autorités égyptiennes, mais apparemment selon des sources militaires, les autorités n’ont pas l’intention de céder à ces revendications, et prépareraient même une opération de grande envergure pour reprendre le contrôle sur cette péninsule que le pouvoir a de plus en plus de mal à contrôler.

Au niveau de la frontière avec Gaza, il y a le « délicat » problème des tunnels, tunnels où transitent des marchandises mais également des hommes dans les 2 sens, et au niveau de la frontière avec Israël longue de plus de 200 kms, les autorités ont également du mal a assurer leur tache en raison du manque d’effectifs. Il y a peu, des missiles avaient été tirés depuis le Sinaï vers la ville d’Eilat en Israël sans faire de dégâts, ce qui avait, rappelons le, provoqué une réponse

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*