Accueil / Islam / Ramadan : ce mois que nous attendons tant

Ramadan : ce mois que nous attendons tant

Plus les jours passent et plus nous l’attendons avec impatience. Le mois sacré du ramadan est bientôt là, il arrive à grand pas pour des millions de musulmans dans le monde. Au-delà des divisions quant à la fixation de la date de son début, ce mois est surtout un formidable effort collectif planétaire, unique au monde pour ainsi dire. Le meilleur mois parmi tout les mois.

Ses vertus

Entre l’évocation de Dieu, la lecture du livre Saint, le recueillement, les prières et veillées nocturnes à la mosquée, entre s’émouvoir ou acclamer la Grandeur du Seigneur pour ce bienfait, nous avons l’embarras du choix. Le mois du Ramadan est une bénédiction qui nous est offerte par le Tout Puissant afin de méditer sur sa grandeur. L’enjeu de ce mois béni ne consiste pas seulement à se priver de nourriture et de boisson, mais à se recueillir, ressentir la spiritualité qu’inspire chaque jour du mois du Ramadan. Jeûner avec son cœur, jeûner pour Dieu uniquement, jeûner avec sa langue, ses actes, ses paroles, son comportement. Le véritable jeûne réside dans notre sincérité et se confirme par nos actions les plus nobles. C’est un mois où nos récompenses sont multipliées, et nos cœurs purifiés, le meilleur profit à en tirer quant à l’accomplissement de nos œuvres bonnes réside dans ce mois.

Un petit rappel bénéfique

Selon Abu Huraïra, le Prophète Muhammad (Que la Paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui) à rapporté les propos suivants concernant le jeûne durant ce mois béni : « Allah dit : Le fils d’Adam aura pour ses bonnes œuvres une récompense qui en vaut dix et pouvant aller jusqu’à sept cents fois plus à part le jeûne qui est à Moi, et dont la récompense M’appartient. Le jeûneur a délaissé pour Moi plaisir, nourriture, et boisson. Le jeûneur a deux joies : la joie de rompre son jeûne et la joie de rencontrer Son Seigneur. L’haleine d’un jeûneur est meilleure auprès d’Allah que l’odeur du musc ». Le jeûne étant pour Allah, il est un devoir pour chaque musulman capable de s’y adonner. Notre patience est également mise à l’épreuve, mais la récompense n’en est que plus belle.

L’excès durant ce mois

Ce mois devrait être celui du retour à l’Unique, qui consiste à renoncer à ses désirs pour se rapprocher du Très-Haut, mais il est dans les faits celui où les musulmans consomment le plus de nourriture. Curieux paradoxe pour un mois supposé nous affranchir des biens matériels pour s’élever vers le Véritable. Pour cela, les commerces n’y sont pas pour rien. Une curieuse découverte se fera dans notre boîte aux lettres avec des publicités mettant en avant des kilos de dattes et de semoules, les rayons des supermarchés déborderont de lignes « halal » et «orientales ». L’aspect commercial fait son apparition, durant l’année, on tape à outrance sur les musulmans mais quand le mois du Ramadan pointe le bout de son nez, les saveurs orientales et les publicités font mystérieusement leur apparition. Malheureusement c’est surtout la présence de notre portefeuille dont il est question. Tout se passe comme si les musulmans ne gardent du Ramadan que son enveloppe, un mois vide de sens. Jeûner avec le corps mais pas avec le cœur. Ne pas manger toute la journée et se rassasier le soir, voilà leur conception du mois béni.

Une bénédiction à ne pas manquer

Ce mois est une richesse, un trésor à part entière, il est en réalité le mois où chacun d’entre nous, homme ou femme, doit se remettre en question. Le jeûne du corps fait écho au jeûne du cœur et l’un et l’autre sont indissociables. Un nouveau départ. Car chacun, chacune est perfectible. Car chacun, chacune n’est qu’un être et c’est être croyant que de prendre conscience de sa faiblesse. Le mois où l’orgueil laisse place à l’humilité. Ceux qui ont vécu le Ramadan vous le confirmeront, ce mois est une Merveille. La fraternité, la solidarité, le partage et la gentillesse lui donnent une dimension délicieuse.
Et je souhaite à chacun, chacune, de goûter à ce Miel qu’est le Ramadan.

Le mois béni arrive bientôt et devrait débuter dans les alentours du 28 juin 2014 (si Dieu le veut), accueillons-le donc comme il se doit.

Un commentaire

  1. Salamou aleykoum wa rahmatou allah wa barakatuh voila j’ai 53 ans et de père de famille de 5 personnes j’habite en Algérie et je suis au chômage depuis un ans et j’ai besoin d’aider ramadan et pour demain ,et je peux travailler comme distributeur mais j’ai besoin d’un fourgon et un petit fond de roulement mes frère aider moi dieu vous le rendra merci voila mon adresse dixtonne@hotmail.com

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*