Accueil / Écrits libres / De l’amour, de Kaboul à Boston

De l’amour, de Kaboul à Boston

headshot

Beth Murphy

Au lendemain des attentats, l’initiative d’une photographe originaire de Boston, Beth Murphy, a fait le tour du monde.

Le poids des mots et des images

L’idée est simple et l’intention honorable : démontrer en images, langage universel, que les Afghans, et par extension dans l’esprit des Américains, les Musulmans, compatissent à la douleur des victimes de Boston.

La série de photo dont elle est l’auteur immortalise des Afghans de tous âges, de tous horizons, tenant face à l’objectif un message : « To Boston from Kabul with Love » (De Kaboul à Boston, avec Amour).

BostonKabulLove8Une solidarité spontanée

Les circonstances de ce projet embellissent encore le message car la journaliste américaine raconte qu’au départ, son intention était de se photographier elle-même dans les rues de Kaboul le 15 Avril lorsqu’elle apprit pour les attentats, pour faire savoir que ses pensées accompagnaient ses compatriotes.

Devant les témoignages de soutien des passants, Beth Murphy a proposé à certains de poser eux aussi avec la petite pancarte, ce qu’ils ont immédiatement accepté.

BostonKabulLove2Son témoignage

« Les personnes que j’ai croisées étaient très touchées par le drame humain de Boston […]. Les gens à qui j’ai parlé avaient tous un membre de leur famille ou un proche qui avait été directement touché par un attentat et tous, sans exception, étaient sensibles au malheur qui a frappé les familles américaines de Boston »

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*