Accueil / Actualités / Laïcité : si la loi dérange, changez-la

Laïcité : si la loi dérange, changez-la

Chez les socialistes, la tactique est clairement définie et à peine dissimulée : pour noyer le poisson économique, multiplier les débats sociétaux ; quitte à choquer, heurter ou altérer les bases d’une république dont ils se prétendent les garants.

Jurisprudence dérangeante

Le 19 mars dernier, l’employée d’une crèche renvoyée sous le seul prétexte qu’elle avait mis un voile obtenait enfin gain de cause en Cassation. L’affaire Baby-Loup a fait grand bruit, et sa directrice, qui en 2011 avait reçu le Prix Laïcité République, a sans nul doute dû maudire la Cour ce jour-là, elle qui pourtant comptait parmi ses plus illustres soutiens Valls et Le Pen…

Mesures prises

Après le Prix Laïcité, saluons cette autre formidable invention qu’est l’Observatoire de la Laïcité. Imaginé en 2003 et décrété en 2007 par Chirac, il a été mis en place et installé à l’Elysée par Hollande suite à l’erreur monumentale qu’a apparemment commise la Cour de Cassation en respectant la loi.

Celui-ci sera chargé de soumettre des propositions de loi fixant des « règles assurant le respect de la laïcité dans les établissements privés qui accueillent les enfants ». Un devoir selon Hollande qui estime que « les lignes de séparation entre secteur public et secteur privé ont évolué, il y a donc une nécessité de clarification ».

Aujourd’hui, dans un pays qui confond athéisme et laïcité, devoir des représentants et droits des peuples, dans un pays adoptant un autoritarisme partial plutôt qu’une acceptation juste, les politiques s’entêtent à imposer une vision minoritaire, erronée et liberticide de la laïcité, préférant changer les lois plutôt que de les appliquer. Bel exemple.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*