Accueil / Islam / Mohamed et non « Mahomet »

Mohamed et non « Mahomet »

Combien de fois avons-nous entendu le mot « mahomet » pour désigner notre prophète bien-aimé Mohamed -Muhammad- que la Paix et le Salut de Dieu soient sur lui ? Nous parlons de mot et non de nom car « mahomet » n’est même pas un nom !

C’est la faute à Voltaire !

Voltaire, qui au début ne portait pas l’Islam dans son cœur s’était fait pour ainsi dire plaisir en intitulant une de ses pièces « Le fanatisme ou mahomet ». Texte à charge contre les musulmans et leur prophète PSDL. Et le mot est ainsi resté dans les mémoires et dans les annales. Puis le temps et la raison aidant, Voltaire s’intéressa sérieusement à l’Islam et occulta les textes de l’époque un peu trop partiaux à son goût. Il écrivit ainsi :

« Chanoines, moines, curés même, dit Voltaire, si on vous  imposait la loi de ne manger ni boire depuis quatre heures du matin jusqu’à dix  heures du soir, pendant le mois de juillet, lorsque le carême arriverait dans  ce temps ; si on vous défendait de jouer à aucun jeu de hasard sous peine de  damnation ; si le vin vous était interdit sous la même peine ; s’il vous  fallait faire un pèlerinage dans des déserts brûlants ; s’il vous était enjoint  de donner au moins deux et demi pour cent de votre revenu aux pauvres ; si,  accoutumés à jouir de dix-huit femmes, on vous en retranchait tout d’un coup quatorze ; en bonne foi, oseriez-vous appeler cette religion sensuelle ? » dictionnaire philosophique 1764

Une étymologie pas très jolie…

Les prénoms ont en général une signification. La sagesse pour Sophie, le serviteur de Dieu pour Abd-Allah, la vie pour Ava, etc… Et dans le cas du prénom de notre prophète (PSDL), on ne déroge pas à la règle. La signification de « Mohamed » est littéralement « le digne de louange », « le béni ».

Alors qu’en est-il de mahomet ? Tenez-vous bien, mahomet est un dérivé de ma houmid, terme juif signifiant le non loué, voire l’exécré. Donc ce n’est pas une erreur bénigne que d’avoir remplacé le nom de Mohamed (saws), le digne de louange, par cette appellation scandaleuse qu’est mahomet, l’indigne de louange. Et nous, musulmans, serions de simples mahometans, pratiquant le mahometisme…  Donc adorateurs d’un mahomet, et lui vouant un culte. Ceci est une attaque de plus contre notre communauté qui mériterait tout de même qu’on s’y attarde, sachant que des professeurs d’histoire-géo zélés serviront ces néologismes à toutes les sauces à nos chers enfants. Si tel abus avait été constaté à l’encontre de Moïse ou de Jésus, paix sur eux, nul doute que le Crif et le Vatican auraient soubresauté à en suffoquer, et ce jusqu’à ce qu’il y ait réaction des autorités pour réparer pareil affront. Mais nous, musulmans, ne sommes apparemment pas aussi bien représentés. Ceux qui parlent en notre nom ne sont pas plus farouches que des geishas ou plus utiles que des tongs en Antarctique. Disons-le clairement, notre représentativité est à revoir au plus vite, ou alors on s’entendra bientôt dire qu’il faut accepter de se faire arracher le foulard avant d’acheter une baguette… question de sécurité hein ?

“… Mohammad est le Messager de Dieu et le sceau final des prophètes.”  (Sourate al-Ahzab: 40)

17 plusieurs commentaires

  1. L’origine du nom « Mahomet » en français ne vient pas de l’hébreu mais a été déformé progressivement depuis le latin. On retrouve cela dans les autres langues romanes, Mahoma en espagnol, Maomé en portugais, Maometto en italien et Mahomed en roumain.

    Mais il existe une forme alternative, Mohamed, plus proche de la prononciation arabe qui se développe de plus en plus.

  2. @Clic

    Ce que vous dites est une fois de plus du grand n’importe quoi. Vous êtes semblables à ceux à qui on apporte des preuves évidentes mais nieront toujours. Qui n’est plus sourd que celui qui ne veut entendre. Vous pourrez le répéter autant de fois que vous voudrez, le nom ou prénom ou mot mahomet comme vous dites, en arabe ça n’existe pas point barre.

    Ce qui se développe de plus en plus c’est votre islamophobie et votre haine des musulmans, mais l’Islam a traversé les siècles en se renforçant et en faisant plus d’adeptes et continuera encore plus inch’ALLAH

    • Bien parlé akhi.

    • Ta réponse à « Clic », en pleine invective, est digne d’un combattant de Daesh qui part tuer tout ce qui bouge avant de se suicider… Ne va pas jusque là !

      Au lieu de ça, cite-nous les sources des traductions des mots hébreux en question. Si on en trouve de sérieuses émanant de sites web neutres (je veux dire sans engagement pro-musulman !) on pourra te croire !

      • pas besoin de preuve lit le coran c’est la meilleur des preuve la verité a éclaté au yeux du monde depuis l’arrivé du prophète le meuilleur des hommes MOHAMED sws mais vous faites encor les aveugle les preuvent sont évidante a vous d’écouté votre coeur et non bfmtv qu’Allah nous guide sur le chemin juste amine a bonne entendeur.

    • machaAllah bien répondu mon frère l’islam est la dernière religion qu’ils le veuillent ou non

  3. Ca date d’avant voltaire oui. Lea plupart des musulmans riches et éduqués présents en France étaient étaient des turcs, quelques noirs africains et des libanais syrien iranien. En turc ils disent mehmet, en perse ( iran ) mahmoud, en afrique mamadou.
    En hébreu comme en arabe, béni se dit mubarak.
    « Non » se dit la et en arabe lo
    ma veut dire maman en hébreu pas « non ».
    Execré se dit Gadap en hébreu.
    houmid veut dire étudiant en hébreu.
    Il suffit d’ouvrir un dictionnaire ou sa mémoire pour s’en rendre compte.

  4. Chacun selon sa culture exprime les noms en fonction de cette dernière et ce n’est pas de manière péjorative, puisque l’essence même du sens est conservée. Je vis au Magreb et je connais bien l’ensemble des textes religieux de nombreuses approches de ce monde pour vous le confirmer. Au Maghreb j’entends et je lis quotidiennement le nom de Mahomet, mohammed, Mohamed, Mohammad et Mohamad, de même que les musulmans donnent des noms de par leur cultures différentss sur Abraham, et les prophètes précésdents, comme Jésus appelé Aïssa, alors que d’autres expriment Youssouf ou Yesshoua. ou Marie et Myriem ou Myriam… Certains musulmans vous diront aussi que seul la langue arabe permet de comprendre ou de lire le Coran, mais laquelle, puisque les langues tribales de l’époque étaient trés diversifiées et que la majorité des musulmans de ce monde ne sont pas aujourd’hui des arabes mais des asiatiques.
    Ne pas faire dériver le sens universel qui lui est accessible des textes et positif pour tout esprit ouvert.

  5. Quand Alain vient au Maroc nous l’appelon Alain est pas. Maalaint

  6. Se contorsionner pour faire valider ce qui n’existe pas est grotesque. On vous voit.

    • nan serieu vous faite expret ou c comment ?

      quand tu veu une source pour la traduction d’un mot tu va voir la religion qui et a la base de ce mot ou prenom. mais exkuse nous de pas etre juiff yaurai jamais eu ce debat de peur que tu te face insulté de antisemite et de cree une polemique.

      jai fai une rime ca fai de moi un terroriste ? ah non un rappeur bah oui

  7. Le prophète Mohamed n’a pas de nom, il porte un prénom juste, et c’est Mohamed, pas Mahomet. Prenez un coran vous n’y trouverez nulle part le nom de Mahomet.

  8. Pourquoi on ne se mettrait pas à appeler le prophète Moise Momo? ou la Vierge Marinette. C’est du meme tenant.

  9. J’ai toujours cru que le mot Mahomet voulait dire pas Mohamede en latin

  10. Bonjour,

    Je ne souhaite pas polémiquer mais simplement tenter de répondre à cette interrogation. Pourquoi dans certains pays, utilise t’on Mahomet au lieu de Mohamed pour désigner le prophète qui instaura la dernière alliance en permettant l’avènement de l’islam.
    Mahomet a volontairement été utilisé par les chrétiens dés le moyen age dans le simple but de dénigrer la religion islamique en associant le prophète Mohamed avec le Baphomet dieu démon des légendes et très présent dans l’esprit des populations d’alors.
    Ce faisant on ôtait ainsi toute crédibilité et légitimité à cette religion qui concurrençait la religion chrétienne. Il est intéressant de noter que des pays comme la France, fille ainée de l’église, la très catholique Espagne ou le Portugal, sont les pays ou ce vocable est le plus utilisé.
    Je m’autorise une réflexion personnelle: d’aucuns savent désormais que ce vocable est gênant car il peut symboliser cette rivalité ente chrétiens et musulmans, et être sinon vexant, générateur d’un certain malaise.
    A chacun d’en tirer sa conclusion.
    A titre personnel je ne remet jamais en cause le symbole de la croix, omniprésent chez les chrétiens alors que ce symbole a été introduit dans la religion chrétienne au concile de Nicée en trois cent vingt cinq par l »’empereur Constantin. Les romains utilisaient un poteaux ( Stauros) sur lequel ils clouaient le condamné et dans leur clémence pour que cesse son agonie, ils lui brisaient les genoux. La mort survenait immédiatement par asphyxie.La trinité qui correspond à la triade, les faux dieux de Babylone et qui est un dogme chez les chrétiens me laissent pantois. Cela dit chacun doit vivre paisiblement sa religion,idéalement harmonieusement et je me garderais toujours d’exprimer à titre gratuit mes doutes et mes incompréhensions.
    Cordialement.

    Cela

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.