Accueil / Actualités / Stop le contrôle au faciès

Stop le contrôle au faciès

Hier, jeudi 21 mars, à l’occasion de la journée internationale contre les discriminations, le collectif Stop Contre le Contrôle au Faciès avait organisé une petite cérémonie à la mémoire de l’Egalité.

Embarqués sans autre forme de procès

Les membres du collectif avait voulu rappeler au gouvernement les promesses faites sur les contrôles au faciès. Une vingtaine de personnes s’étaient donc retrouvées place Beauvau près du Ministère de l’Intérieur pour faire part de leur détermination à lutter contre les discriminations. La mobilisation pacifique au cours de laquelle une gerbe avait été déposée en souvenir de l’idée de l’Egalité n’a pas pourtant pas eu l’effet escompté, bien au contraire, comme pour illustrer le problème, des policiers ont arrêté les manifestants et les ont conduit derechef au poste le plus proche. Le site du collectif rapporte que les participants ont été traités comme des criminels « photographiés et gardés à vue pendant 5 heures, les militants ont été retenus au commissariat du 4ème arrondissement de Paris, sans que la moindre infraction ne soit retenue contre eux. »

PB5

 

Le collectif « Stop le Contrôle au Faciès »

Il dénonce les contrôles au faciès faits systématiquement par les forces de l’ordre, une pratique profondément injuste mais qui s’avère aussi dangereuse. Afin de lutter contre ces débordements le collectif propose « Une action NATIONALE contre les CONTRÔLES D’IDENTITE ABUSIFS est en place : à chaque contrôle hors véhicule et sans motif, retenez la date, l’heure, le lieu, le contexte du contrôle, le motif annoncé, le déroulement et le comportement du policier, et envoyez le SMS CONTRÔLE au 07 60 19 33 81. Le Collectif vous rappellera en 24H pour faire valoir vos droits et vous inclure dans cette action inédite en France ».

On ne peut pas être indifférent face à l’injustice, n’hésitez pas à signer la pétition pour la fin du contrôle au faciès.

Il y a tellement à faire en la matière que le collectif avec de nombreux collaborateurs ont crée une série traitant du sujet, vous la retrouverez sur la chaîne Youtube du groupe, la bande-annonce donne le ton  Mon premier contrôle d’identité

Le mal progresse lorsque les hommes de bien n’agissent pas

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*