Accueil / Actualités / Elle tue son fils sous prétexte qu’il ne parvenait pas à mémoriser le Coran

Elle tue son fils sous prétexte qu’il ne parvenait pas à mémoriser le Coran

Une jeune maman britannique a tué son propre fils parce qu’il ne parvenait pas à apprendre le Coran par coeur.

Sara Ege a battu à mort son fils Yaseen âgé seulement de sept ans pour ne pas avoir réussi à mémoriser le Coran. Le tribunal de Cardfiff l’a condamnée à 17 ans de prison ferme, pour le meurtre de son fils, en juillet 2010.

Une mère fanatique

Sara Ege 33ans, diplômée de mathématiques habitant à Cardiff et originaire d’Inde a battu à mort à coup de bâton son fils Yassen âgé de  7ans, comme un « chien ». 

 «Vous avez abusé de la précieuse relation qui devrait exister entre un parent et son enfant. Je suis convaincu que pendant plus de trois mois, vous l’avez battu à plusieurs reprises, souvent avec un pilon en bois», a souligné le juge.

Preuve, on peut être diplômée de mathématiques et être totalement fanatisée par une religion au point de torturer à mort son propre fils. Cette dernière était très révoltée par l’incapacité de son fils Yassen à apprendre les versets du Coran par coeur. Soulignons, q’elle-même avait appris par coeur le Coran. «Je voulais qu’il apprenne 35 pages en trois mois. Je lui avais même promis de lui acheter un vélo s’il y parvenait» déclare-t-elle. 

Pour dissimuler le crime qu’elle a fait, Sara Ege a tenté de brûler le corps de son fils pour faire croire à un incendie dans sa propre maison. Cependant après de nombreuses analyses les médecins ont trouvé des traces de coups et de fractures sur le corps de Yaseen.

Durant l’enquête, la mère du défunt avait premièrement reconnu les faits, précisant qu’elle ne pouvait pas s’empêcher de frapper son fils sans raison, et déclare avoir été guidée par le diable. Peu après, Sara Ege s’était ensuite rétractée, accusant son mari et sa famille.  Lundi dernier, le tribunal de Cardiff  l’a condamnée à 17 ans de prison.

Bien qu’elle ait appris le coran par coeur, cette dernière n’a visiblement pas compris le sens du Livre. 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*