Accueil / Rappels / Les archers de Uhud

Les archers de Uhud

Nous sommes à l’an 3 de  l’Hégire, le Prophète ( Paix et bénédiction sur lui ) se prépare avec ses compagnons à affronter l’armée quraychite, les deux armées se rencontreront au pied de la montagne Uhud à quelques kilomètres de Médine. 

La bataille : deux parties inégales

bataille de Uhud an 3 HAbu Sofiane, chef quraych, avait investi beaucoup d’argent afin d’armer et préparer une armée comptant près de 3000 hommes. Les musulmans quant à eux étaient 700 hommes, le Prophète avait tout prévu, la plaine dans laquelle allait se dérouler la bataille était vaste mais il plaça ses hommes entre le mont Uhud et un monticule appelé « djibal al Ham » sur lequel se postèrent 50 archers sous les ordres de Abdallah ibn Jubayr. Ainsi postée, l’armée musulmane ne pouvait être encerclée, les archers avaient reçu l’ordre de ne bouger sous aucun prétexte. Alors que les compagnons du Messager d’Allah ( Paix et bénédictions sur lui ) combattaient vaillamment, l’armée quraychite montrait des signes de faiblesse et était prête à fuir. 

  La défaite

Le passé avait prouvé que du nombre ne dépendait pas l’issue, les musulmans avaient été victorieux à Badr malgré leur infériorité numérique. Lors de la bataille de Uhud, l’avantage était aussi du côté musulman mais un évènement vint précipiter le triste dénouement que l’on connait. Les hommes d’Abu Sofiane fuyaient le combat, les musulmans prenaient le dessus, 40 des archers quittèrent alors leur poste pensant la victoire certaine. Cette erreur ne pouvait échapper à l’oeil aguerri de Khalid ibn Walid qui, à la tête de 300 cavaliers, fit demi-tour et encercla les musulmans. 70 compagnons furent tués, les Mecquois rentrèrent triomphants. 

cavaliers

 La leçon

La défaite fut douloureuse, de nombreux Compagnons tombèrent martyrs, le Messager d’Allah perdit son oncle Hamza ( qu’Allah l’agrée ), Mus’ab ibn Umayr le premier ambassadeur de l’islam, celui qui convertit Médine, fut sauvagement tué. Le jour de la bataille d’Uhud est marquée d’une profonde tristesse mais surtout d’un enseignement précieux : la communauté  ne peut connaître la victoire lorsqu’une partie d’entre elle désobéit !

 « Et vous avez désobéi après qu’Il vous eut montré (la victoire) que vous aimez ! Il en était parmi vous qui désiraient la vie d’ici bas et il en était parmi vous qui désiraient l’au-delà. Puis Il vous a fait reculer devant eux, afin de vous éprouver. Et certes Il vous a pardonné. Et Allah est Détenteur de la grâce envers les croyants. »

[3:152]

 « Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah soient morts. Au contraire, ils sont vivants auprès de leur Seigneur bien pourvus et joyeux de la faveur qu’Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. »

[3:169]

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*