Accueil / Actualités / Kadhafi tué par un agent secret français ?

Kadhafi tué par un agent secret français ?

Mouammar Kadhafi, dictateur libyen controversé et renversé, n’aurait pas été abattu par les brigades libyennes comme on aurait bien voulu le croire. C’est en effet ce qu’avancent deux quotidiens anglais et italien.

Mahmoud Jibril se confesse

A l’occasion d’une interview diffusée la semaine dernière sur la télévision égyptienne Dream TV, Mahmoud jibril, actuel dirigeant du parti « Alliance des Forces Nationales » et ancien premier ministre du gouvernement transitoire avance ouvertement qu’ « un agent étranger était infiltré avec les brigades révolutionnaires pour tuer le colonel Kadhafi ». Cependant, aucune nationalité n’a été citée par ce dernier. Corriere della Serra affirme quant à lui que cet infiltré serait très certainement français vu la place jouée par la France dans l’opposition. Avis appuyé par Rami el Obeidi, ancien responsable des relations avec les agences de renseignement étrangères, qui a affirmé au Daily Telegraph : « les services secrets français ont joué un rôle direct dans la mort de Kadhafi, y compris sa mort ». Des révélations qui viennent peser lourd sur la balance de la France.

[pullquote_right]les services secrets français ont joué un rôle direct dans la mort de Kadhafi, y compris sa mort »[/pullquote_right]

Mascarade internationale

Ce serait Bashar El Assad, un autre truand bien connu qui aurait révélé la position de Kadhafi et qui l’aurait livré sur un plateau d’argent à aux agents français. Mais pourquoi? Un intérêt politique et un enjeu profond lorsqu’on sait la liaison qu’entretenait ce dernier avec Nicolas Sarkozy et les versements pour sa campagne électorale ( qui n’est plus un secret ). A l’époque, il fallait le faire taire et Bashar lui, avait besoin d’apparaître comme un allié sur la scène internationale. Un grand conflit d’intérêts en somme.

Révélation choc

Cette révélation vient remettre en cause la version officielle sur la mort du général Kadhafi. La France, elle, reste muette. L’OTAN avait affirmé que Kadhafi souhaitait fuire Syrte le 20 octobre 2011, l’aviation française l’aurait bloqué à temps. Aujourd’hui cette version apparaît comme fébrile. Kadhafi était-il aussi gênant, était-il le plus « méchant » de l’histoire? Aujourd’hui, rien n’est moins sûr… Affaire à suivre.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*