Accueil / Actualités / Charlie Hebdo en rajoute une couche et il est protégé!
7752561550_la-une-de-charlie-hebdo-qui-sera-publie-mercredi-18-septembre3

Charlie Hebdo en rajoute une couche et il est protégé!

Une semaine après la sortie du film anti-islam, Charlie Hebdo nous présente sa nouvelle couverture et relance à nouveau des caricatures du Prophète Mohammed haley y salat wa salam.

De l’huile sur le feu !

Après un weekend fort en mouvement aussi bien en France qu’à travers le monde, l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo lance la couverture de son nouveau magazine publié ce jour où l’on voit notre Prophète dans des positions osées.

Alors que la tension est palpable, les autorités craignent que « les plus radicaux s’enflamment », l’Hebdomadaire en est complètement conscient mais ne veut pas s’autocensurer.

Patrouilles autour des bureaux !

Le magazine sur le bureau de Monsieur Valls depuis la mi-journée, aucune mise en garde contre les responsables. Non ! C’est la sécurité autour des bureaux de Charlie Hebdo qui est renforcée afin d’éviter tout incident.

Charb, directeur de la publication, est toujours sous protection policière depuis près d’un an et l’incendie criminel des locaux de Charlie, celui réagit et dit :

[quote]« Ça peut polémiquer mais ce n’est plus la question qu’on se pose étant donné que quoi qu’on fasse ça polémique. Si on commence à se poser la question de savoir si on a le droit de dessiner ou pas Mahomed, si c’est dangereux ou pas de le faire, la question d’après ça va être est-ce qu’on peut représenter des musulmans dans le journal, puis la question d’après ça va être est-ce qu’on peut représenter des êtres humains dans le journal etc. et à la fin on ne représentera plus rien, et la poignée d’extrémistes qui s’agitent dans le monde et en France aura gagné. »[/quote]

Le premier ministre lui ajoute :

[quote] »La liberté d’expression constitue l’un des principes fondamentaux de notre République […]Cette liberté s’exerce dans le cadre de la loi et sous le contrôle des tribunaux, dès lors qu’ils sont saisis ».[/quote]

Liberté d’expression quand ça nous arrange 

Que dire alors de la loi qui met en garde tout français d’une peine d’emprisonnement en cas de contestation de la Shoah.
Attention, nous n’oserions jamais remettre en question cette période de l’histoire au risque bien évidemment de nous voir enfermés au détriment de l’utopique « liberté d’expression » à laquelle on tend nous faire croire que lorsque ça nous arrange.

M. Ayrault souligne que « le principe de laïcité qui est, avec les valeurs de tolérance et de respect des convictions religieuses, au coeur de notre pacte républicain ». Mardi, il affirmait que « dans le contexte actuel », sa « désapprobation face à tout excès » et appelé à « l’esprit de responsabilité de chacun ».

Une nouvelle source d’inquiétude pour le ministère de l’intérieur après ce weekend assez agité, mais les efforts sont tournés vers l’oppresseur qui ne fait que son travail apparemment…

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*