Accueil / Actualités / Naglaa Ali Mahmoud, «la première servante» des Égyptiens

Naglaa Ali Mahmoud, «la première servante» des Égyptiens

Nouveau président, nouvelles directives et nouvelle dame.  À la différence des anciennes premières dames, Naglaa Ali Mahmoud concrétise le changement de part sa tenue et sa manière de faire. 

Épouse de Mohamed Morsi, Naglaa Ali Mahmoud âgé de 50 ans, musulmane conservatrice,  porte le voile et n’a jamais étudié à l’université, contrairement à de ses prédécesseures Jihane al-Sadate et Suzanne Moubarak.

 

 

[pullquote_right] »Ne m’appelez pas première Dame »[/pullquote_right]

 

Elle ne veut pas qu’on l’appelle «la première dame» mais plutôt « la première servante du peuple ».

«Je veux qu’on m’appelle la femme du président», a-t-elle déclaré. «De toute façon, qui a dit que la femme du président doit être désignée comme la première dame?»

Désormais, il faudra l’appeler Oum Ahmed, ce qui signifie «la mère d’Ahmed», (son fils aîné).

Ses opposants jugent que son style et son mode de vie représentent la montée de l’islam en Égypte, alors que ses partisans soutiennent que ses manières et son passé modestes symbolisent l’esprit démocratique de la révolution.

 

« Elle ressemble à ma mère, » Dalia Saber, 36, journaliste de The New York Times, lors d’une conférence d’ingénierie , se rapportant à l’épouse du premier Président .

 

[pullquote_left]« Elle ressemble à la mère de mon mari, elle ressemble probablement à notre mère et à toutes les autres. »[/pullquote_left]

Une femme simple…

Azza al-Gharf, un ancien député des Frères musulmans qui connaît Oum Ahmed depuis cinq ans, a affirmé que pendant la campagne de son mari, la nouvelle première dame s’assoyait parmi la foule et refusait qu’on lui réserve une place spéciale, ce qui prouve sa simplicité et son esprit démocratique.

«Elle est une vraie femme égyptienne. Elle se tient aux côtés de son mari avec dévotion», a affirmé Azza Al-Gharf.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*