Accueil / Actualités / A Dubai, de plus en plus de femmes ne se marient plus

A Dubai, de plus en plus de femmes ne se marient plus

Soucieux de maintenir un certain taux de natalité, les membres du conseil national fédéral des Emirats se sont interrogés sur les causes qui conduisent les jeunes Emiraties à repousser l’age de leur mariage.

Plus de 175.000 Emiraties âgées plus de trente ans n’ont pas d’époux. Elles constituent entre 60 et 68% des jeunes femmes en âge de se marier.

Les diverses explications du Conseil[pullquote_right]Ce taux est inquiétant[/pullquote_right]

  • Les emiraties souhaitent finir leurs études avant de se marier

Il est possible que « les jeunes filles elles-mêmes, préfèrent achever leurs études universitaires et travailler plutôt que de se marier et ne pas faire carrière » explique Musbeh Saïd al-Kitbi, un membre du Conseil.

  • Les traditions[pullquote_right]Nous sommes un peu perdus entre les traditions et la modernité[/pullquote_right]

Parfois certaines familles refusent de marier leur fille à des hommes issus d’un niveau social moins élevé ou encore « de marier la cadette avant l’ainée ».

  • Le coût exhorbitant de la dot[pullquote_right]L’un de mes amis continue à payer des traites pour la dot, neuf ans après son mariage[/pullquote_right]

Le fond pour le mariage fournit jusqu’à 19.000 dollars au marié pour financer son projet. Les autorités ont fixé le montant maximum de la dot à 14 000 dollars mais cette limite n’est pas vraiment respectée, certaines dots s’évaluant à plus d’un demi-million de dollars.

Le problème au fond

Après trente ans, les emiraties non mariées sont considérées comme de « vieilles filles ». Certains les trouvent moins intéressantes. Elles se marient « plus difficilement ». « Ce n’est pas un problème en soi, mais nous craignons un déséquilibre démographique à long terme » affirme M.Kitbi.

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*