Accueil / Actualités / Palestine, l’escalade Israélienne s’accentue

Palestine, l’escalade Israélienne s’accentue

Ces derniers jours en Palestine, la situation ne s’améliore pas, Israël multiplie les violations du droit international, les extremistes juifs et les soldats israéliens prennent d’assaut la Mosquée Sainte d’Al-Aqsa, les morts et les arrestations continuent de plus belle, et tout ça sans grande réaction de la Oumma, et encore moins de la communauté internationale.

 

Une Palestinienne  otage d’Israël

Hana’a Shalabi, une jeune Palestinienne de 28 ans, qui avait été libérée dans le cadre de l’accord d’échange de prisonniers Palestiniens contre le soldat israélien Guilad Shalit,en fin d’année dernière ( accord qui avait permis la libération du franco-palestinien Salah Hamouri), est la première captive libérée et à nouveau arrêtée et emprisonnée par l’armée israélienne, dans le cadre de la détention administrative.

Dès sa nouvelle arrestation il y a quelques jours, Hana’a a entamé une grève de la faim, comme le prisonnier Khader Adnan, elle a entamé son 10e jour de grève de la faim.

Attallah Abulsabh, le ministre Palestinien des prisonniers, a déclaré que l’état de santé d’Hana’a se détériorait, l’administration israélienne de la prison d’Hasharon l’a mise à l’isolement, torturée et menacée de la transférer à la prison de Ramleh si elle continuait sa grève de la faim.

Les parents de Hana’a, âgés de 67 ans ont annoncé qu’ils commenceraient une grève de la faim s’ils ne reçoivent pas d’informations sur l’état de leur fille.

Avant sa libération avec l’accord d’échange, Hana’a avait passé 2 ans et demi en détention administrative.

 

Nouvelle violation Israélienne  

Un comité des Nations Unies sur les droits des Palestiniens, a  tiré l’alarme vendredi suite à la récente décision israélienne de construire plus de 500 nouveaux logements dans la colonie de Shilo à l’intérieur du territoire Palestinien occupé. Le bureau du Comité a publié une déclaration critiquant cette décision : [pullquote_right]« Par cette décision, Israël continue d’ignorer les appels de la communauté internationale à mettre un terme à ses activités de colonisation illégale ».[/pullquote_right]

Le Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA) indique qu’en 2011, 622 maisons et structures de subsistance  appartenant à des familles Palestiniennes ont été détruites, forçant plus de 1.100 personnes, dont la moitié sont des enfants, a partir.

« Ceci constitue encore une autre violation par Israël de son obligation en tant que puissance occupante de protéger la population civile sous son contrôle en plus de violer le droit à la propriété, à un logement convenable et aux moyens de subsistance des familles Palestiniennes touchées par ces politiques illégales ».  Le Comité a souligné le fait que les activités de colonisation sont illégales au regard du droit international, ainsi qu’un obstacle à la paix dans la région.

 

Al-Aqsa envahie et un  nouveau Martyr

A Al-Quds (Jerusalem) occupée,  lors d’une manifestation organisée en réponse aux raids des colons israéliens contre Al-Aqsa, l’OIF ( Force d’Occupation Israélienne) a utilisé des balles réelles, des gaz lacrymogènes et des balles en caoutchouc contre les manifestants Palestiniens. Un jeune Palestinien de 25 ans Talat Ramiya a été touché à l’abdomen et est décédé plus tard de ses blessures. Plus de 15 autres manifestants ont été blessés, lors de ces violents affrontements à Al-Aqsa, et plusieurs arrêtes par la police anti-émeute.

Ceci fait suite à une semaine de troubles à Al-Quds, depuis que le groupe extrémiste israélien du Likoud menace et lance des appels à envahir la Mosquée Sainte, qui a été prise d’assaut plusieurs fois par des colons et par l’IOF, comme hier après la prière du Vendredi.

Rappelez vous que la Mosquée Al-Aqsa est considérée comme le 3e lieu Saint de l’Islam, et l’attaquer est une violation et une provocation envers tous les Musulmans.

[pullquote_left]« Nous étions en train de prier quand ils ont commencé à tirer des gaz lacrymogènes vers nous »[/pullquote_left]   Oum Mohammad, 58 ans,déclare à l’AFP  depuis l’intérieur de la Mosquée Dôme du Rocher. « Au début, ils tiraient à la Mosquée Al-Aqsa, mais nous nous sommes réfugiés dans le Dôme du Rocher, ils ont alors commencé à tirer des gaz lacrymogènes et des bombes assourdissantes vers les portes en notre direction ».

Des affrontements  continuent à Al-Ram, ville au nord de Al-Quds occupée dont était originaire le Martyr Talat Ramiya, et l’IOF tire encore à balles réelles. Une grève générale est observée à Al-Ram.

 

 

Des réactions légitimes

Concernant ces agressions israéliennes contre Al-Aqsa, d’autres manifestations ont été organisées un peu partout dont à Gaza, les Gazaouis sont descendus dans les rues après la prière du Vendredi  pour dénoncer les brutalités contre les fidèles Palestiniens sur le site Saint d’Al-Aqsa. D’autres manifestations sont prévues.

Des hauts responsables du Hamas qui a organisé cette manifestation, ont appelé les Palestiniens à résister à l’agression israélienne envers les gens à l’intérieur d’Al-Aqsa, et les manifestants ont appelé tous les Musulmans du monde entier à se tenir près de la Mosquée Al-Aqsa et de la Ville Sainte.

 

Une conférence pour Al-Quds 

Au Qatar, la Conférence Internationale sur Al-Quds (Jerusalem), commencera dimanche à Doha, sous le patronage de la Ligue Arabe, cette conférence de 3 jours veut montrer la solidarité avec la ville Sainte face aux menaces israéliennes, et abordera plusieurs questions comme le statut juridique de la ville dans le droit international.

Les participants traiteront également la question des plans d’Israël pour « forger » l’histoire de la ville Sainte, et des violations continues des droits de l’homme commises contre la population Palestinienne, les sites historiques, les cimetières et le patrimoine Islamique.

Plusieurs orateurs tiendront un discours, dont Le Président Palestinien Mahmoud Abbas.

Les discours se concentreront sur les procédures nécessaires pour protéger Al-Quds et la Mosquée Al-Aqsa à la lumière des agressions israéliennes en cours et les efforts de judaïsation de la ville Sainte par le gouvernement israélien.

 

Le monde Musulman et la communauté internationale doivent réagir, Israël ne peut continuer en toute impunité ses agissements criminels, il est de notre devoir à tous de réagir, de protester contre ces atrocités, ce nettoyage ethnique, et ses violations du patrimoine Religieux Musulman et Chrétien à Al-Quds (Jerusalem), le peuple Palestinien appelle à l’aide, il serait temps de répondre….

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*