Accueil / Actualités / Cette semaine en Palestine
drapeau

Cette semaine en Palestine

A GAZA

• Des dizaines de Gazaouis participent à une grève de la faim pour soutenir Khader Adnan, lui-même en grève de la faim depuis presque deux mois, et pour protester contre sa détention illégale.

Rappelons qu’aujourd’hui Khader Adnan est en danger de mort.

• Vendredi soir lors d’un raid aérien israélien sur Gaza, un combattant du  Jihad Islamique a été légèrement blessé. Le missile israélien ciblait la base militaire d’Hiteen à Beit Lahiya.

Israël vise régulièrement la bande de Gaza, tuant et blessant des Palestiniens. La plupart des victimes sont des femmes et des enfants Palestiniens. Les habitants  de Gaza vivent dans ce qu’on appelle la “plus grande prison du monde à ciel ouvert» comme Israël conserve le plein contrôle de l’espace aérien, des eaux territoriales, et les passages frontaliers du territoire

Un représentant de l’armée israélienne a déclaré aux medias ne pas être au courant de cet incident.

•  Kanan Obeid, Président de l’Autorité de l’énergie, a annoncé jeudi que si du carburant n’ entrait pas  dans l’enclave côtière dans les 72 heures  les habitants de Gaza devraient faire face à une crise de l’électricité sévère.

“En moins de 72 heures si nous ne recevons pas de carburant, la bande de Gaza va tomber dans l’obscurité et  handicaper tous les aspects de la vie». L’autorité d’exécution du Hamas a appelé les pays arabes et islamiques à intervenir pour prévenir une crise.

Depuis 2007, la fermeture par Israël de la bande de Gaza a conduit à la réstriction de l’alimentation en carburant  provoquant de graves pénuries d’énergie.

En 2011, l’offre restreinte israélienne a été complété par du carburant de

contrebande par les tunnels souterrains reliant l’Egypte et la bande de Gaza, utilisé dans la production d’électricité pour la première fois après un ingénieur local a élaboré un processus de raffinage. L’ingénieur a ensuite été enlevé par des agents de renseignement israéliens lors d’un voyage en Ukraine.

Le secteur de l’énergie à  Gaza est paralysé par l’interdiction d’Israël  d’importer  des matériaux pour la construction, laissant les centrales incapables de fonctionner sans fournitures essentielles et à la suite de graves dommages infligés par Israël en 2009 la guerre sur la bande côtière.

 

A RAMALLAH

La Cour d’appel israélienne a suspendu une session d’examen du cas de Khader Adnan.

Cette session s’est tenue jeudi à l’hôpital  Safed Zeif. Jawad Bulus, avocat à l’association des prisonniers Palestiniens à déclaré au média  Ma’an que  l’association a formé un recours contre la décision du tribunal d’Ofer de maintenir pendant quatre  mois supplémentaires la détention administrative.

L’avocat précise que la session a eu lieu très discrètement et que les médias n’avaient pas été autorisés à y assister.

Après avoir entendu le témoignage de Khader Adnan, mais a décidé de reporter sa décision. Maitre Bulus a ajouté qu’il était essentiel d’obtenir une décision rapidement car la santé de Khader Adnan s’est gravement détériorée.

L’Autorité Palestinienne demande la libération immédiate de Khader Adnan en grève de la faim pour la plus longue période qu’un prisonnier Palestinien ait entrepris.

Le ministre Palestinien Qarage Issa a salué le courage de Khader Adnan pour sa prise de position  «contre une politique illégale de détention administrative ».

 

A BETHLEEM

• L’occupation israélienne continue ses plans pour saisir toujours plus de terres Palestiniennes pour y installer des colonies et chasser les Palestiniens.

Ehud Barak, le Ministre israélien de la Guerre a approuvé la création d’une nouvelle colonie dans le Gush Etzion au sud de Bethleem.

• L’autorité d’occupation israélienne (IOA) a signifié des avis pour la confiscation de 68 dunums  (1 dunum = 1000m2)  de terres palestiniennes dans le village de  Jabaa à l’ouest de Bethléem, selon des sources locales.

Les sources ont indiqué que les forces d’occupation israéliennes (IOF), accompagné des représentants de l’administration civile ont remis quatre avis à un habitant du village le jeudi lui notifiant que 68 dunums de ses terres seraient confisquées.

Propriétaire du terrain Khaled Masha’la dit qu’il irait devant les tribunaux pour tenter d’annuler la confiscation.

Sa terre est plantée de 300 oliviers et il ajoute que les soldats des FOI ont endommagé 980 oliviers et d’amandiers sur ses terres  en 2006.

• Pendant ce temps, deux colons juifs, escortés par des soldats des FOI, ont tenté jeudi de s’emparer d’un morceau de terre à Kafr Kaddoum village à l’est de Qalqilia, mais ont été confrontés à des citoyens qui déjoué  leur tentative.

•  Amnesty International a appelé mercredi Israël à annuler ses plans pour déplacer de force environ 2.300 habitants bédouins d’un district de Jérusalem.

«Des milliers de Bédouins vivant dans certaines des communautés les plus vulnérables en Cisjordanie, ils sont confrontés à la destruction de leurs maisons et de leurs moyens de subsistance en vertu de ce plan militaire israélien,” Ann Harrison, directeur par intérim adjoint d’Amnesty International pour le Moyen-Orient et Afrique du Nord, a déclaré.

«Beaucoup sont enregistrés comme réfugiés et certains ont été déplacés à plusieurs reprises depuis 1948,” a-t-elle ajouté. Une telle réinstallation forcée des Bédouins ne ferait que perpétuer 60 ans de dépossession et de discrimination et pourrait constituer un crime de  guerre “.

 

A JERUSALEM

• L’Archevêque de Sebastia, Atallah Hanna a condamné la campagne de tromperie et de falsification menée par des organisations sionistes qui prétendent être Chrétiens.

Il a demandé aux dirigeants religieux en Terre Sainte et dans le monde entier à prendre cette question au sérieux, de révéler les faits et de condamner la falsification et l’exploitation de la religion au service des politiques racistes de l’occupation.

“Il ya des organisations sionistes, soutenus par les sionistes qui cherchent à falsifier les faits historiques se rapportant aux lieux saints, en particulier à Bethléem et à Jérusalem,” a t-il dit en soulignant que ces organisations diffusent  des copies d’un film qui contient de fausses informations qui contredisent l’histoire et le patrimoine Chrétien  et cherchent à promouvoir les endroits à visiter par les touristes au détriment des authentiques lieux historiques associés à la foi chrétienne. Cela, dit-il, prive le peuple Palestinien de ses Lieux Saints, à la fois Musulmans et Chrétiens.

Il a souligné que l’affaire est grave.

• Les bulldozers israéliens accompagnés par les forces d’occupation israéliennes ont démoli jeudi une maison qui appartenait  à un Palestinien du quartier de Beit Hanina, à Jérusalem-Est.

• Les forces d’occupation ont agressé  la famille d’Ahmed Saleh Dare à Issawiya, à Jérusalem, lorsque  la police israélienne a tenté d’ arrêter son fils (13 ans).

Sa mère a été transférée à l’hôpital après l’attaque sur la famille, et l’enfant transféré au poste de police, qui  est susceptible de prolonger sa détention.

 

ATTAQUES DE COLONS ISRAELIENS

• Des centaines de colons juifs ont pris d’assaut le  village Sabastiya au nord-ouest de Naplouse  mercredi midi pour visiter un certain nombre de sites historiques.

Mohammed Azem, le chef du conseil de la municipalité du village, a déclaré à la presse Quds que près de 300 colons ont envahi le village sous forte protection militaire israélienne.

Il a dit que les forces d’occupation israéliennes ont gardé des citoyens palestiniens loin de ces sites.

Les colons ont récemment intensifié leur prise d’assaut de Sabastiya en particulier pendant les fêtes juives afin  d’accomplir des rituels religieux, en faisant valoir que la région était la capitale du nord d’un ancien état juif.

• Des colons juifs ont  déraciné 25 oliviers à Beit Ummar, au nord d’Al-Khalil mardi midi,  une semaine seulement après que les agriculteurs palestiniens les aient plantés.

Yousef Abu Mariya, le coordinateur du comité populaire du  village, a déclaré à  la presse (Qods) que des dizaines de colons ont détruit les arbres près de la colonie Karmi Tsur  sous les yeux des soldats de l’occupation israélienne, qui n’ont pas agi pour arrêter ça.

Il a dit que l’autorité d’occupation israélienne avait l’intention de développer la colonie aux dépens des terres du village.

• Des colons israéliens ont attaqué un village du district de Naplouse dans la nuit de jeudi, provoquant des affrontements avec les habitants de Burin. Des dizaines d’israéliens de la colonie d’Yitzhar ont lancé des pierres sur des maisons et ils ont brisé les vitres des voitures.  Les jeunes de Burin se sont réunis dans une maison après avoir été attaqués et ont affronté le groupe de colons. Aucun  blessé n’a été signalé.

Les attaques de colons en Cisjordanie contre les Palestiniens ont augmenté de plus de 50 pour cent en 2011, selon l’Office des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires.

• Dans un incident similaire, mais à l’est de Naplouse, des colons juifs ont attaqué lundi le village d’Aqraba village et détruit 100 plants d’oliviers qui avaient été plantés seulement il ya quelques jours.

• Un  autre groupe de colons a attaqué mardi le village d’Al-Laban Al-Sharqiya, au sud de Naplouse, et a écrit des menaces sur plusieurs bâtiments.

Les attaques de colons sont  en hausse grâce à l’encouragement du gouvernement de coalition d’extrême droite de Benjamin Netanyahu.

• Un certain nombre de colons israéliens armés ont attaqué mardi une station essence Palestinienne à Jénine, dans la partie nord de la Cisjordanie. La station d’essence attaquée, la station de Jar, est situé sur la route Jénine-Naplouse; aucun blessé n’a été signalé.

Les soldats étaient présents lors de l’attaque et n’ont pas tenté de les arrêter.

LES SOLDATS ISRAELIENS

• Dans les nouvelles, les soldats ont envahi, mardi soir, le village Jalboun, près de Jénine, et installé un barrage routier au sud de la ville.

• Le mardi à l’aube, les soldats ont kidnappé 15 Palestiniens, principalement de la ville du nord de Naplouse en Cisjordanie et les ont emmenés vers une destination inconnue.

• Les soldats ont également installé des barrages routiers près de Jénine et à Naplouse, et fouillé des centaines de véhicules tout en interrogeant des dizaines d’habitants.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>