Accueil / Islam / Les vertus de l’eau de Zamzam

Les vertus de l’eau de Zamzam

Voilà une eau que l’on aimerait tous voir couler à flots près de nous. Zamzam est le nom d’un célèbre puits situé dans l’enceinte de la mosquée sacrée à 38 coudées de la noble Kaaba. C’est le puits d’Ismaïl fils d’Ibrahim  dont Allah le Très Haut l’avait abreuvé quand, encore nourrisson, il avait éprouvé de la soif. Sa mère lui avait cherché de l’eau en vain. Elle s’était rendue à Safa, y avait prié et imploré le secours pour Ismaïl. Et puis elle s’était rendue à Marwa et s’était comportée de la même façon. Et Allah dépêcha Gabriel qui creusa la terre avec son pied et l’eau apparut.

Le prophète Mohammad (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) a dit : « La meilleure eau sur terre est celle du zamzam ; elle est nutritive et curative » (Sahih al-Djami, 3302) 

Il a été rapporté de façon sûre que le prophète Mohammad (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) en but, fit ses ablutions et en déversa sur sa tête. Il avait l’habitude d’en emporter dans des outres et bacs, il en abreuvait les malades et les en aspergeait (As-Silsila as-sahiha, 883)

 

Les compagnons dirent : « nous l’appelions « la nourricière » et y trouvions un excellent soutien pour la famille (cela veut dire qu’elle remplaçait la nourriture et en tenait lieu pour les enfants.» (as-silsila as-sahiha par al-Albani, 2685) ;

 

Le prophète Mohamed (paix et bénédiction d’Allah soient sur lui) disait :  « L’eau de zamzam est utile à tout ce pourquoi elle est bue » (Rapporté par Ibn Madja, 3062).

L’eau de « Zamzam » est au sommet des eaux, car elle est la plus noble, la plus glorieuse, la plus estimée, la plus onéreuse et la plus précieuse, car elle a été creusée par l’Ange Djibrîl (’alayhi as-salam) et a désaltéré Ismaïl (’alayhi as-salam).

 

Dans les deux Sahih d’el-Bukhârî et Muslim il est rapporté que le prophète Mohamed (sala Allah ou haley y wa salem)  a dit à Abî Dhar lorsqu’il a séjourné quarante jours et quarante nuits entre la Ka’bah et ses limites, ne disposant d’autre nourriture que l’eau de Zamzam : « Elle est une nourriture entière ». Et Muslim ajouta : « Elle est une nourriture des maladies ».

 

D’après l’expérience de certains, j’ai essayé de me soigner avec l’eau de « Zamzam » et l’expérience fut convaincante pour beaucoup de maladies dont j’ai été guéri de manière miraculeuse par la grâce d’Allah. J’ai également vu des personnes se nourrir d’eau de « Zamzam », tout au long d’un demi-mois ou d’un mois entier sans éprouver la moindre faim, participant au Tawaf [autour de la Ka’bah] au même titre que le reste des gens, et [ces personnes] m’ont raconté qu’elles auraient pu demeurer ainsi quarante jours tout en préservant la force d’avoir des rapports sexuels avec leurs femmes, de jeûner et de faire le Tawaf [autour de la Ka’bah] à plusieurs reprises. [1] [1] Zâd ul-Mi’âd fî hadî kheyr al-’Ibâd de Ibn al-Qayyîm, 4/392-393

 

Les jurisconsultes ont mentionné des règles à observer quand on boit de l’eau de Zamzam :

– s’orienter vers la Kaaba ;

– mentionner le nom d’Allah ;

– entrecouper l’acte par trois respirations ;

– s’en remplir l’estomac ;

– louer Allah une fois qu’on a finit de boire ;

– rester assis pendant qu’on boit comme on doit le faire d’habitude.

 

2 plusieurs commentaires

  1. Une anecdote.
    Une semaine avant de partir en omra, ma mère eu une paralyse faciale. On la enmener d’urgence à temps à l’hôpital. Rien de grave mais les médecin disent que sont visage COMMENCERA a se redresser dans 1 mois voir 1 mois et demi minimum.
    Arrivée là-bas, nous lui avons fait boire uniquement de l’eau de zamzam sachant que cette eau bénis est une guérison, elle n’avais plus rien en moins d’une semaine!!!
    Quel bienfait Macha’Allah ….

  2. Les bienfaits de l’eau ZamZam : il mémorisa Umdatul-Ahkaam, Ar-Risaalah al-Far’iyyah et Alfiyyah de Ibn Maalik…

    Le savant ’Ali ibn Muhammad an-Nahraari, le Judge, l’Imaam, le Linguiste, le Faqeeh, dit à propos de l’eau Zamzam : “ Ici à Makkah j’ai pu mémorisé Umdatul-Ahkaam, Ar-Risaalah al-Far’iyyah et Alfiyyah de Ibn Maalik [qui est un poème contenant un peu plus de 1000 vers, traitant de grammaire arabe et de morphologie*] en environ 10 mois. Et lorsqu’il me devenait difficile de mémoriser quelque chose, je buvais de l’eau ZamZam, faisais mes ablutions et priais dans la zone entre la Pierre Noire et la porte de la Ka’abah en invoquant Allah et je réussis alors à le mémoriser.

    Ad-Daw al-Laami, 3/128.

    * : la morphologie en linguistique est la science et la description de la formation des mots dans le langage.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*