Accueil / Actualités / Guéant, notre combattant …

Guéant, notre combattant …

www.lignebleue.org

Claude Guéant succède à Brice Hortefeux au ministère de l’Intérieur. Guéant a parlé : « je vais améliorer la sécurité des français et lutter contre l’immigration irrégulière ». La messe est dite !

« Le gouvernement est affronté à un défi formidable et redoutable, celui de changer la France pour qu’elle reste elle-même, qu’elle conserve sa civilisation, son art de vivre, son modèle de société »

Aujourd’hui, nous, français, héritons donc d’un nouvel homme politique fort ambitieux et prêt, semble t-il, à rétablir l’honneur de la France. Investi de cette double mission il estime que l’immigration irrégulière inquiète les français. Qu’en est-il vraiment ?

D’après une étude objective faite par le site Katibîn, près de 75% des français ne se sentent pas concernés par les propos du nouveau ministre. En effet, d’après un étudiant ( d’origine française et athé) de 20 ans : « La vision de l’immigré est, aujourd’hui, bien trop simpliste. On peut effectivement se dire que l’immigré vient piquer le boulot du français et qu’en période de crise économique cela est agaçant. Cependant, si on y réfléchit bien, les immigrés sont embauchés pour travailler dans des conditions que les français ne tolèrent pas. De plus, la population française augmente de toute manière ! Ainsi les premiers à nous « voler nos boulots » : ce sont nos enfants ! »

Il ajoute « Je me sens citoyen du monde et je pense que les cultures sont une force. Je n’ai rien à carrer des structures étatiques qui nous gouvernent et qui ont décidé, il y a des siècles, de la forme de « leur pays ». Pour moi n’importe qui doit avoir le droit de travailler et de vivre où il le souhaite partout dans le monde. Mais bon…Cela relève peut être d’une utopie anarchiste ».

« Je ferais en sorte de répondre aux attentes de nos concitoyens »

Si l’homme est soutenu par le président Sarkozy et certains syndicats de police ( dont, notamment, le premier syndicat de gardiens de la paix ), il reste bien loin de la réalité.

D’après une étude de l’Intitute For Public Policy Reseach ( proche de Tony Blair ), pour que l’économie d’un pays aille bien, il est nécessaire d’augmenter sa population. Pour cela deux solutions sont possibles : l’augmentation se fait par les naissances ou par l’immigration.

L’immigration est donc un atout économique. D’ailleurs, renvoyer les sans papiers chez eux coûterait plus cher que de les régulariser. En Angleterre, les dépenses s’élèvent à 1 milliard de livre pour leur régularisation. A l’inverse, leur renvoi coûterait 4 milliards de livres.

A quand la prise de conscience française …

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*