Accueil / Actualités / L’Arabie Saoudite prive les réfugié(e)s palestinien(ne)s de pélerinage à la Mecque

L’Arabie Saoudite prive les réfugié(e)s palestinien(ne)s de pélerinage à la Mecque

D’après le Middle East Eye (MEE), le ministère saoudien des Affaires étrangères à Riyad avait informé les différentes agences touristiques, qu’aucun visa, pour le Hajj ou la Oumra, ne serait délivré aux réfugiés palestinien(ne)s titulaires d’un passeport temporaire.

Les conditions de l’obtention des visas

Avant l’accord d’Oslo entre Israël et l’OLP, Organisation de Libération de la Palestine, les palestiniens de Cisjordanie, de Jérusalem-Est (occupée par Israël), et de Jordanie qui souhaitaient voyager ou accomplir leur Hajj ou la Oumra, devaient apposer un visa sur un passeport temporaire jordanien valable 5 ans et délivré par le service de l’état civil et des passeports jordaniens à Amman. Les titulaires d’un passeport temporaire n’ont pas de numéro d’identification national et n’ont aucun droit immanent à la citoyenneté jordanienne.Les palestinien(ne)s utilisent ce document uniquement pour voyager à l’étranger en particulier dans la plupart des pays arabes qui ne reconnaissent pas Israël. Quant aux palestinien(ne)s, résidant(e)s dans la bande de Gaza,  devaient se procurer des documents de voyage égyptiens.

Après 1993, c’est l’Autorité palestinienne qui délivrait les visas aux palestinien(ne)s de Cisjordanie et de la bande de Gaza. Et pour les réfugiés palestinien(ne)s résidant en Jordanie et au Liban les procédures d’obtention d’un visa restaient  inchangées.

Une mesure qui vise la fin de l’identité palestinienne et le droit au retour des réfugié(e)s

Plusieurs agences de tourisme contactées par MEE ont déclarés avoir reçu l’ordre, au début du mois de septembre, qu’elles ne devaient plus demander de visa pour les palestinien(ne)s détenteurs d’un passeport temporaire jordanien. C’est une mesure qui affecterait les résident(e)s palestinien(ne)s de Jérusalem-Est et les palestinien(ne)s réfugié(e)s en Jordanie et au Liban. Kamal Abu Dhiab, directeur de la Société jordanienne du tourisme des agences de voyage a déclaré :  » je peux confirmer qu’ils nous ont informés de ne pas envoyer de passeport temporaire jordanien pour l’obtention d’un visa. Le consulat saoudien nous a informés récemment par téléphone et non par écrit . »                                                                                         

Le propriétaire de l’Office du tourisme al- Odeh à Jérusalem-Est,  Abu Khaled al-Jimzawi, a déclaré qu’ils avaient été informé par le ministère palestinien de Awqaf des Affaires religieuses à Ramallah : » nous avons été informés de cette décision début septembre. Ils (les autorités saoudiennes) ont informé les sociétés de tourisme palestiniennes et jordaniennes et le ministère des Awqaf qu’ils refusaient de délivrer des visas pour tout passeport temporaire sans numéro national . »

Dorénavant, les refugié(e)s palestinien(ne)s résidant(e)s en Jordanie ou au Liban doivent demander la nationalité de leurs pays d’accueil, et ainsi obtenir un numéro d’identité national. Quant aux palestinien(ne)s de Jérusalem-Est doivent demander des passeports à l’Autorité palestinienne. Ils craignent ainsi de perdre leur statut juridique de résident(e)s. En effet, si l’Autorité palestinienne leur délivre un passeport avec un numéro d’identité national, cela pourrait potentiellement permettre au ministère de l’intérieur israélien de révoquer ainsi leur droit de résidence à Jérusalem et de les expulser au titre de ressortissant étranger .

 

Selon les médias palestiniens et arabes, Donald Trump aurait sollicité le soutien de l’Arabie Saoudite pour les mesures qui interdiraient le droit au retour de tous les réfugié(e)s palestinien(ne)s déplacé(e)s.

Les palestinien(ne)s qui souhaitent accomplir le pélerinage sont contraints d’abandonner leur identité nationale et seront considéré(e)s comme des étrangers, par l’administration israélienne, et ainsi  expulsé(e)s  de leurs terres.

Un commentaire

  1. Asalam alykom wa ramatuh Allah wa barakatuh,

    Vous est il possible de faire un article avec de nouvelles informations sur les deux derniers paragraphes ?
    Pourquoi les Palestiniens ne pourraient plus revenir à leurs domiciles ? Je ne comprends pas du tout…Ils ont une adresse, une identité .. Subhan Allah….Avez vous les articles de presse concernant ceci, baraka Allah o fikom.. c’est trop grave d’empecher des personnes d’acceder à son logement, et surtout en profitant du Hajj, ou Omra, c’est incroyable, je n’arrive pas trop à croire ceci, je voudrais bien les preuves Officiels Insh Allah qu’ Allah Azza Wajal As Samiu, facilite les Croyants, et nous protège de tout Hypocrites amine…je n’arrive pas à y croire ….Pourquoi l’ Arabie Saodite serait pour ne pas rendre les logements aux Palestiniens , ce sont des Arabes Musulmans Hanbalite normalement autour de la Mecque…Allah e oualem.

Répondre à Shem Annuler la réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.