Accueil / Soutenez votre média indépendant, soutenez Katibîn !

Soutenez votre média indépendant, soutenez Katibîn !

Louanges au Créateur.

Une aventure qui dure

Louanges au Créateur d’avoir permis à cette aventure, comme nous l’appelons chez nous, d’exister. Cela fait maintenant plusieurs printemps, quatre bientôt, que la plateforme finale de Katibîn.fr existe. Des années de travail sur le terrain auprès d’associations, des années de combat pour faire taire les détracteurs, redorer le blason de la communauté musulmane, des dizaines d’actions ciblées parmi tant d’autres oeuvres que nous n’aurions pu réaliser sans la Permission d’Allah -Exalté soit-Il- et le soutien de nos fidèles lecteurs.

Arrivés sur le terrain du média islamique indépendant en tant que précurseurs, à l’heure où de nombreux sites n’avaient pas encore éclos, nous nous sommes mis en tête de relayer modestement l’information, de pointer les inégalités, de responsabiliser une communauté souvent trop muette et docile. Et le constat qui en ressort est tout simplement éclatant. En une poignée d’années, l’investissement du musulman a pris un plein essor : on ne compte plus le nombre d’associations, de projets professionnels, de mosquées, d’écoles privées et d’actions dans le sentier d’Allah Le Très-Haut que nous avons eu le plaisir de voir pousser.

Et comme dans toute entreprise, il y a aussi le risque. Les persécutions, les menaces de mort, les insultes, les agressions de membres de notre équipe, les fichages font parties intégrantes de notre quotidien de bénévoles. Heureusement que nombreuses sont les victoires, que ce soit sur le terrain du halal, de la dénonciation de l’islamophobie, de la condamnation d’actes racistes, de la défense d’individus, du combat contre les firmes sans éthique. Le travail est certes dur mais il doit être fait car cette responsabilité est la nôtre, à nous tous.

D’après Abou Said Al Khoudri (qu’Allah le Très-Haut l’agrée), le Prophète (que la prière d’Allah et son salut soient sur lui) a dit :

«Celui qui voit un mal et le change avec sa main s’est certes désavoué. Celui qui ne peut pas le changer avec sa main et le change avec sa langue s’est certes désavoué. Et celui qui ne peut pas le changer avec sa langue et le change avec son coeur s’est certes désavoué et ceci est le plus bas de la foi».

[Rapporté par Nasai et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°2302]

Katibîn a besoin de soutien financier

Pour continuer ses activités et son expansion, Katibîn a aujourd’hui besoin de vous. Vous êtes la pierre qui fait tenir l’édifice, c’est quelque part grâce à vous que nos messages sont portés, que les résultats sont là. Nous n’avons jusqu’à présent bénéficié d’aucun soutien quel qu’il soit pour l’ensemble des services proposés mais dans la volonté de développement, afin de toujours mieux répondre aux attentes et exigences des lecteurs et par là-même être à la hauteur des murs qui s’érigent face à nous, nous faisons appel à votre soutien. De nombreux projets (applications mobiles, services pointus…), toujours autant axés sur le développement de la cohésion de la Oumma sont dans les cartons et n’attendent que le coup de projecteur pour exister. Ce coup de projecteur, c’est vous. En choisissant Katibîn, en soutenant Katibîn, vous faites le choix de l’information juste, de l’information non tronquée et vous vous inscrivez dans une mouvance, celle de la Vérité. Notre slogan « que soit écrite la Vérité » résume à lui-seul notre volonté, celle de repositionner l’Islam à sa place, en tant qu’Hommes ayant reçu le Message.

Alors, pour participer au développement de Katibîn, nous soutenir et permettre la naissance de nombreuses autres surprises, vous pouvez soit faire un don sous forme de sadaqa, soit partager cet article avec vos proches. Être un média libre face aux mass-médias dénués de toute intégrité est un de nos désirs premiers, puisse Allah Le Très-Haut nous en rendre capables encore longtemps.

Fraternellement, l’équipe Katibîn





Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*