Accueil / Actualités / Urgence sociale et Grand Froid : entretien avec le SIF
grand froid SIF

Urgence sociale et Grand Froid : entretien avec le SIF

La faim, le froid et la pauvreté sont le lot quotidien d’une partie de la population. Face à des situations dramatiques, il faut apporter une aide d’urgence. Accueil de jour, mise à l’abri, maraudes, paniers solidaires, le Secours Islamique France intervient dans la région parisienne à Massy et Saint-Denis, ainsi qu’à Lyon. « Nous recevons de plus en plus de familles, de femmes isolées et d’hommes en détresse sociale, sans logement, sans ressources, souvent confrontés à des problèmes de santé », constate Antoine Osbert, Responsable des Missions Sociales France pour l’Essonne.

Le Secours Islamique France s’engage en France depuis 2008 dans le domaine de l’urgence sociale. Quel type de soutien apportez-vous ?
Tout d’abord un soutien moral. Une main tendue à celles et ceux qui se retrouvent au bord de l’abîme sans hébergement, sans travail, en rupture sociale et affective. Nous leur offrons un café, un repas, un vêtement ou une couverture. Même si c’est ponctuel, c’est primordial, c’est le premier accueil après la rue.
En termes de dispositifs, nous disposons à Massy d’un centre d‘accueil de jour, d’un centre de mise à l’abri pour 24 femmes (en activité toute l’année) et d’un autre pour hommes, d’une capacité d’accueil de 70 places. Pour l’instant ce centre est prévu pour l’hiver seulement. Et bien-sûr les maraudes. Trois soirs par semaines, nos bénévoles vont à la rencontre des sans-abri en Seine-Saint-Denis pour leur apporter du réconfort et s’assurer qu’ils n’ont pas de problème de santé.

Qui sont les personnes que vous accueillez?
Elles sortent d’épreuves diverses. Ce peut être quelqu’un qui a subi une rupture conjugale ou perdu sont travail, ou qui sort d’un hôpital psychiatrique ou de prison, une femme expulsée de son logement… Des hommes, des femmes, des vieux comme des jeunes. Souvent les problèmes se cumulent : des ennuis de santé se greffent sur la perte de travail et de logement. En bref, des gens qui se trouvent dans une détresse considérable.

Comment sont attribuées les places dans la mise à l’abri?
Par le service social départemental, via le 115. Comme notre centre pour femmes offre le confort relatif de chambres (partagées), ils nous réfèrent en priorité des femmes enceintes, âgées ou souffrant de maladies chroniques.
Le Centre d’accueil de jour dispense un accueil inconditionnel. Il est ouvert à tous ceux qui, à la rue ou dans des logements précaires, ont besoin de se laver, de manger ou tout simplement de se poser durant la journée. Ils peuvent y rencontrer un travailleur social qui les oriente.

En quoi consiste l’accompagnement social ?
Les travailleurs sociaux à Massy et Saint-Denis accompagnent les bénéficiaires dans les démarches administratives diverses pour accéder à des soins ou des prestations sociales, obtenir la reconnaissance d’un handicap ou une régularisation. Tous ne savent pas par exemple qu’ils ont le droit de recevoir des soins. Une psychologue et une assistante sociale passent toutes les deux semaines pour des consultations ambulantes.

Quelles mesures avez-vous prises pour faire face au froid hivernal ?
Le centre de mise à l’abri pour homme a ouvert pour l’hiver. Durant cette période, les femmes de la mise à l’abri peuvent rester au centre toute la journée. Le centre d’accueil de jour maintient ses portes ouvertes jusqu’à 21 h et offre un dîner chaud. Nous distribuons aussi des kits « grand froid » composés de gants, bonnets, chaussettes pour affronter les basses températures. En savoir plus

J’agis maintenant

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.