Accueil / Actualités / Indonésie: le bilan s’alourdit à 1203 morts

Indonésie: le bilan s’alourdit à 1203 morts

Trois jours après le séisme (d’une magnitude de 7,5) suivi d’un tsunami qui a frappé l’île indonésienne des Célèbes ce vendredi 28 septembre, le bilan fait état de plus de 1000 morts. Pour prévenir des risques sanitaires une fosse commune a été creusée afin d’enterrer des centaines de victimes.

Recherche de survivants

Sur le terrain des équipes de sauveteurs venus de pays différents mènent une course contre la montre pour sortir les survivants des décombres. Les habitants de Palu recherchent activement leurs proches disparus dans les hôpitaux, dans les morgues. Des dizaines de corps jonchent le sol recouverts de bâches. Le sinistre paysage témoigne de la violence des secousses mais aussi de la vague qui s’est abattue sur la côte de l’île. Adi un rescapé du tsunami témoigne: « J’ai été emporté par une vague sur environ 50 mètres. Je ne pouvais me tenir à rien », « J’ai grimpé sur un magasin qui avait des barres sur sa devanture. Et je me suis reposé. Puis une deuxième vague est arrivée, encore plus haute. Et je me suis retrouvé sur un toit ».

Un bilan des victimes qui tend à s’accroître 

Le vice-président indonésien Jusuf Kalla a dit craindre que le bilan n’atteigne « un ou plusieurs milliers », en se basant sur les précédentes catastrophes. Effrayés par les répliques de tremblement de terre, de nombreux habitants de Palu ont dormi dans des abris de fortune en bambou ou sur des terrains de football.

D’une magnitude de 7,5 sur l’échelle de Richter, (selon l’institut géologique américain (USGS)), le séisme qui a frappé les Célèbes juste avant 11h00 GMT vendredi a été plus puissant que la série de tremblement de terre qu’a connu l’Indonésie en août et qui avait fait plus de 500 morts et environ 1.500 blessés sur l’île de Lombok.

Des images du séisme et du tsunami:

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.