Accueil / Actualités / Le sénat Irlandais vote contre les importations depuis les colonies israéliennes

Le sénat Irlandais vote contre les importations depuis les colonies israéliennes

Mercredi 11 juillet 2018, un vote historique a eu lieu en Irlande. Les sénateurs sont contre les importations venant des colonies israéliennes.

Frances Black: la femme derrière ce projet de loi 

Frances Black est une sénatrice indépendante irlandaise. C’est elle qui a proposé et porté ce projet de loi à bout de bras. Le texte, si il est adopté, rendrait punissable toute importation de produits en provenance des colonies israéliennes. Pour le justifier, elle insiste sur le fait qu’il fallait « affirmer fermement que la politique étrangère irlandaise se tiendra toujours du côté du droit international, des droits de l’homme et de la justice » et que « L’Irlande doit agir contre les crimes de guerre d’Israël « .

Les réactions ne se firent pas attendre

Sans surprise Israël condamne ce vote et y voit « une initiative populiste, dangereuse et extrémiste » . Ajoutez à cela les menaces et la victimisation ordinaire : »cette décision aura impact sur les revenus de « bon nombre de Palestiniens » et « est dangereuse, car l’initiative, nuit aux chances de dialogue entre Israël et les Palestiniens » affirme le porte-parole du ministère des Affaires étrangères. L’ambassadrice irlandaise à Tel Aviv à même était convoquée pour s’expliquer.

Les autorités palestiniennes, quant à elles, se félicitent de ce vote juste et symbolique. Pour Fadi Quran, responsable de l’organisation Avaaz à Ramallah  » C’est un jour historique, se réjouit-il. Une Saint-Patrick pour les Palestiniens parce que depuis des décennies, le monde entier dit que ce qui se passe en Palestine est mal, mais personne n’est passé aux actes. Et avec ce vote, l’Irlande dit : Nous passons à l’action, nous allons rendre ces produits illégaux sur notre marché et souligner la responsabilité d’Israël. Maintenant, il y en a qui minimisent ce vote en disant que ce n’est qu’une première étape, que les États-Unis pousseront l’Irlande à reculer, mais j’espère que le texte deviendra une loi. Et comme l’Irlande aura eu le courage de franchir ce pas, nous pensons que cela peut s’étendre à l’Union européenne. Ce que fait l’UE, en n’interdisant pas ces produits, c’est ça qui illégal et mal. Quand la Crimée a été annexée par la Russie, l’Europe a imposé des sanctions sur les produits qui en provenaient. Donc elle a déjà fait ça par le passé.  »

Chapeau l’Irlande !

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.