Accueil / Actualités / Le baccalauréat: comment affronter l’annonce des résultats?

Le baccalauréat: comment affronter l’annonce des résultats?

Plus que quelques heures, et les résultats du Baccalauréat seront affichés dans tous les établissements français. Un jour décisif pour nos lycéens, puisqu’il sera pour la plupart, un tremplin vers la vie active. Durant une année complète, ils ont travaillés d’arrache-pied, afin de décrocher le succès. Satisfactions, déceptions, doutes, une gamme d’émotions parmi lesquelles, traversera la jeunesse musulmane.

Rester confiant et accepter son destin

Nous avons tous et toutes connu cette sensation de boule au ventre, de mains moites, de nuits blanches avant tout examen (de conduite, scolaire,…). La peur de l’échec, en est la cause première. Mais au fur et à mesure de notre existence, nous apprendrons que la vie est faite d’épreuves et d’obstacles, et donc qu’il est quasi-sûr que rien ne s’acquière sans un travail acharné. Alors, la confiance en Dieu dans ces moments-là est primordiale car elle apportera la sérénité et la quiétude en cas de stress et de soucis. Chers étudiants, avancez d’un pas ferme tout en invoquant Dieu pour qu’Il vous accorde la réussite et confortez-vous dans le fait que rien est dû au hasard et que tout est écrit, et comme la vie et la mort, la réussite et l’échec sont indissociables. Alors ne vous souciez pas d’une chose, dont Seul Allah, en a la connaissance et acceptez votre destin, car l’accepter c’est aussi pouvoir aller de l’avant sans regrets ni amertumes.

Relativiser et ne pas baisser les bras

Au moment des résultats, deux catégories de personnes se distingueront: certains auront atteint leurs objectifs et d’autres feront face à leurs désillusions. Pour celles et ceux qui échoueront, ne perdez pas espoir, si votre travail n’a pas porté ses fruits. Et dans le cas où vous auriez invoqué pour l’obtention de votre baccalauréat, relativisez et gardez en tête que votre invocation sera exaucée quoi qu’il advienne, que ce soit dans ce monde, dans l’au-delà, Allah vous l’accordera ou il l’a remplacera par quelque chose de meilleur encore. A l’annonce d’une mauvaise nouvelle, adoptez le comportement de ceux qui, peu importe le moment, heureux ou malheureux, sont satisfaits de leur décret et remercient leur Seigneur. En effet, d’après Souhayb Ibn Sinan (qu’Allah l’agrée), le Messager de Dieu (que la prière et le salut de Dieu soient sur lui) a dit: « Ce que l’affaire du Croyant est étonnante ! Son affaire ne comporte (pour lui) que du bien, et cette faveur n’appartient qu’au Croyant : s’il est l’objet d’un événement heureux, il remercie Dieu et c’est là pour lui une bonne chose. S’il est victime d’un malheur, il l’endure avec patience et c’est là encore pour lui une bonne chose » (Rapporté par Mouslim). Enfin, dites vous que l’échec n’est pas un mal en soi, il faut juste apprendre de ses erreurs pour se relever plus fort. Tout au long de votre vie, vous rencontrerez des difficultés, mais il n’y a qu’avec de la patience et de la persévérance que vos projets atteindront le degré souhaité de vos espérances.

Pour finir, à nos futurs bacheliers, ainsi qu’à leur parent, n’oubliez pas d’invoquer pour vos frères et sœurs qui n’ont pas été admis, et remerciez Dieu comme il se doit afin d’en tirer les bénéfices des dons qu’Il vous a octroyés. Enfin à tous nos étudiants, foncez, soyez confiants, optimistes, et toujours fiers de vous peu importe le résultat, vous êtes l’avenir de demain.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.