Accueil / Actualités / Burkini: une amende annulée

Burkini: une amende annulée

La ville de Cannes a été condamnée ce mardi à rembourser une amende anti-burkini émise en été 2016.

La polémique de l’été 2016

Tout le monde se souvient de la polémique autour du burkini qui avait animé l’été 2016. Dans ce contexte, plusieurs villes françaises, Cannes en tête, avaient pris des arrêtés contre le port du burkini sur les plages. La classe politique avait également pris part au débat en penchant en faveur de ces arrêtés.

Victoire symbolique

Mais voilà que 2 ans après, le tribunal administratif de Nice condamne la ville de Cannes à rembourser l’amende de 11 euros infligée à une mère de famille. Le juge a par ailleurs reconnu que l’arrêté anti burkini qui a d’ailleurs été annulé par la justice a « méconnu les libertés fondamentales que sont la liberté d’aller et venir et la liberté de conscience (…) garantie par la Constitution et la convention européenne des droits de l’homme… ». Cette victoire qui est surtout symbolique, souligne néanmoins l’illégitime de ce débat et de ces mesures contre le burkini. Le tribunal a cependant refusé la demande d’indemnisation de la plaignante pour préjudice morale.

 

Finalement tout ce remue-ménage sur la base de principes infondés. Mais la femme musulmane n’est pas pour autant sortie de l’auberge car la mode est à présent au voile politique.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.