Accueil / Actualités / Journée mondiale des réfugiés : accompagner les plus vulnérables avec humanité
Somalie-Camp-Kismayo
Camp de réfugiés à Kismayo en Somalie

Journée mondiale des réfugiés : accompagner les plus vulnérables avec humanité

Le 20 juin a été décrété par l’ONU, journée mondiale des réfugiés. Louable intention ! Au-delà des enceintes onusiennes, l’écho est faible. De toute part en Europe s’élève un même refrain : pas chez nous ! Le refus de laisser accoster l’Aquarius en Italie n’en est que l’ultime et pitoyable démonstration.

Accompagner les plus vulnérables avec humanité ; c’est le sens du soutien du Secours Islamique France (SIF) aux réfugiés et demandeurs d’asile.

Soutien aux réfugiés et personnes déplacées dans le monde

Plus de 28 000 personnes fuyant un conflit, des violences ou des persécutions sont contraintes à l’exode chaque jour, selon l’UNHCR. L’organisation onusienne chiffre à 63 millions le nombre d’exilés forcés. 40 millions de personnes dites « déplacées » ont trouvé refuge ailleurs dans leur pays et 22 millions au-delà des frontières, laissant tout derrière elles.
Depuis plus de 20 ans, le Secours Islamique France intervient pour soulager ces populations éminemment vulnérables. Le soutien apporté prend des formes diverses en fonction des besoins.

Pour les nouveaux arrivants dans des camps, il s’agira d’abord d’une aide d’urgence avec de kits de survie et d’hygiène comme pour les déplacés en Irak ou les réfugiés Rohingyas, lors de leur afflux massif au Bangladesh à l’automne 2017. Par la suite, l’ONG intervient pour améliorer les conditions de survie et d’hygiène à plus long terme, avec des installations sanitaires ou des puits comme dans le camp des réfugiés Rohingyas, ou bien la réhabilitation d’abris et d’écoles en Syrie.

Parce que les enfants sont les premières victimes, le Secours Islamique France a mis en place des centres psychosociaux intégrant suivi psychologique, soutien éducatif et jeux dans les camps de Malakasa en Grèce et de Kutupalong au Bangladesh.

Mise à l’abri et accompagnement social en France

Doté d’une longue expérience dans la mise à l’abri des personnes sans domicile, le Secours Islamique France a répondu à la demande des autorités, d’accueillir des demandeurs d’asile provenant des camps démantelés à Paris. En juin 2018, le SIF gère quatre centres d’hébergement d’urgence dans la région parisienne, à Massy, Clamart, Aubervilliers et Thiais. Ils accueillent près de 300 migrants, hommes adultes isolés, originaires pour la plupart d’Afghanistan, du Soudan et de l’Erythrée.

Outre la mise à l’abri (hébergement, nourriture, hygiène), le SIF les accompagne dans leurs demandes d’asile et autres démarches administratives comme l’accès aux soins et, pour les réfugiés reconnus, la recherche d’emploi et de logement. Il les oriente également vers l’apprentissage du français.

Conçus à l’origine comme des dispositifs provisoires d’urgence, les CHUM se sont transformés en structure d’accueil de plus long terme. La moyenne du séjour pour un demandeur d’asile est de près d’un an, tandis que les réfugiés reconnus sont plus rapidement aiguillés vers d‘autres structures.

Plaidoyer pour un accueil digne

Le Secours Islamique France se mobilise aussi en faveur des réfugiés avec des actions de plaidoyer auprès des pouvoirs publics et des instances internationales.

A l’heure où le projet de loi Asile-Immigration fait l’objet de discussions parlementaires en France et où l’ONU est sur le point d’adopter deux pactes mondiaux pour les réfugiés et les migrations, le SIF défend un accueil digne, respectueux et humain des personnes déplacées de force, conformément au droit international.

Journée mondiale des réfugiés

Avec le Secours Islamique France, aidez à les secourir et à les accompagner avec humanité

J’aide les réfugiés

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.