Accueil / Actualités / La date du début de ramadan 2018 dévoilée

La date du début de ramadan 2018 dévoilée

C’est officiel, le CFCM annonce le début du mois de Ramadan pour jeudi 17 mai in chaa Allah. Les premières prières nocturnes de tarawih seront donc effectuées dans les mosquées dès demain après la ‘icha.

Pourquoi Dieu a t-il instauré le jeûne de Ramadan ?

Cette année encore, les musulmans de France connaîtront de longues journées de jeunes et des nuits très courtes entre la rupture du jeûne tardive, la prière de la ‘icha et le lever du soleil hâtif, auxquels certains ajouteront les prières de tarawih et/ou autres prières nocturnes et/ou le sahour, ce que nous souhaitons à tous. Dans ce contexte, il semble important de rappeler ce qu’Allah dit dans le Coran à propos d’As-Siyam (le jeûne du mois de ramadan) :

« Ô vous qui croyez ! Nous vous avons prescrit le Siyam (jeûne) comme nous l’avons prescrit à ceux d’avant vous, afin que vous atteigniez at-taqwa », sourate 2 verset 183

Ibn Hajar al Asqalani dans Fath al Bari (l’explication de sahih al boukhary) explique qu’at-taqwa, c’est le fait de créer une barrière entre nous et la punition d’Allah en obéissant à toutes les prescriptions d’Allah et en s’absentant de toutes ses prohibitions. Ainsi le mot « taqwa » est traduit selon les savants par piété, crainte référentielle d’Allah ou encore conscience d’Allah.

Une des raisons d’être de ce mois est donc de nous permettre de créer une relation avec notre créateur, de telle manière que nous allons sans cesse chercher à lui plaire. Dans cette optique, le mois de ramadan devrait faire ressortir le meilleur de nous.

Des musulmans grincheux et gênants

Malheureusement, c’est souvent le contraire qui se produit et c’est bien triste d’entendre des non-musulmans dire qu’ils ont hâte que le ramadan prenne fin pour pouvoir enfin souffler. Ce mois devient souvent un calvaire pour eux lorsqu’ils subissent notre mauvaise humeur, nos plaintes répétées et à plus forte mesure, nos nuisances sonores. Il est d’autant plus triste de constater que ce qui nuit le plus aux autres sont des attitudes occasionnées par des actes surérogatoires qui ne sont par définition pas obligatoires et qui ne devraient donc être que purement bénéfiques.

Il est question des nuisances nocturnes lorsque nous veillons tard dans la nuit ou encore du trouble causé par nos déplacements vers la mosquée pour effectuer at-tarawih (stationnements gênants, bruit sur le trajet et devant la mosquée…). Les parents se doivent également d’être soucieux de leurs enfants qui, pour certains malins, voient dans les nuits du ramadan une occasion de veiller tard avec leurs amis. En prétendant aller faire le tarawih ils campent en réalité devant les mosquées, avec tout le tapage nocturne que cela occasionne.

Nous insistons sur le fait que le bon comportement est d’une importance capitale en islam. Allah et son prophète (paix et bénédiction sur lui) y ont fait référence à plusieurs reprises et ce dernier était lui-même d’une moralité irréprochable. Le bon comportement est d’autant plus important durant le mois de ramadan dans la mesure où il est de notoriété publique que ce mois revêt une importance particulière pour les musulmans et que nous sommes davantage mis en lumière durant cette période. Alors au-delà de l’abstention, honorons ce mois merveilleux qu’Allah nous offre et surtout n’oublions pas : LE COMPORTEMENT, LE COMPORTEMENT, LE COMPORTEMENT !!!

 

Sur ce, nous vous souhaitons d’ores et déjà un excellent mois de ramadan. Nous souhaitons que chacun d’entre nous puisse goûter à ses saveurs et profiter pleinement de ses nombreux bienfaits, Amîn.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*