Accueil / Actualités / Déshumanisation de migrants à Tel Aviv

Déshumanisation de migrants à Tel Aviv

Le 26 avril dernier, Jonathan Small, un photographe américain basé à Tel Aviv a immortalisé une scène d’une cruauté sans pareille et qui choque. Sur cette série de trois photos, un homme vêtu d’un t-shirt rouge semble prendre un malin plaisir à humilier deux jeunes migrants africains. Il en tient un par les cheveux, comme une bête de foire, pour pouvoir prendre un selfie.

France 24 a pu joindre l’auteur des photos dont voici le récit :

« J’ai l’habitude de marcher le long de la mer à Tel-Aviv. Ce soir-là, mardi 24 avril, il était aux alentours de 18 h. J’ai aperçu un groupe de trois personnes, un peu balourds, qui commençaient à s’approcher de deux hommes noirs qui étaient en train de prendre une douche. Impossible de savoir qui ces derniers étaient, mais ils m’ont fait penser aux nombreux migrants présents en Israël [Il y aurait actuellement 35 000 demandeurs d’asile, principalement érythréens et soudanais, sur le sol israélien, NDLR].

Un homme avec un t-shirt rouge a commencé à venir s’amuser avec eux. Il y avait quelque chose de très gênant sur cette scène : il semblait se moquer, taquiner les migrants qui souriaient, mais ça ressemblait davantage à des intimidations. J’étais assez loin de la scène et je n’entendais pas ce qu’ils disaient, environ six ou sept mètres. Mais, dans l’attitude des migrants, j’ai senti que quelque chose n’allait pas. Alors j’ai sorti mon appareil pour prendre plusieurs photos avec mon zoom.

« Personne n’a vraiment réagi »

C’est à ce moment que l‘homme a empoigné l’un des migrants par les cheveux, comme un animal. Son attitude était étrange : il était à la fois amical et brutal, avec une manière condescendante, comme s’il disait à cet homme : « Tu es inférieur à moi, divertis-moi ». Pendant ce temps-là, les deux migrants souriaient, voire riaient [France 24 a pu voir les photos non floutées. Sur les images, deux migrants sont visibles et tous deux esquissent des sourires forcés et semblent subir la situation].

Il y avait quelques témoins de la scène, qui n’a duré que quelques minutes. Personne, moi y compris, n’a vraiment réagi, hormis en prenant des photos. Je n’ai pas non plus essayé d’aller voir ces jeunes hommes noirs, car ils ne semblaient pas être totalement en possession de leurs moyens, peut-être même qu’ils étaient drogués et n’avaient pas réalisé l’humiliation subie. J’ai eu le sentiment que discuter avec eux ne mènerait à rien. Puis je suis rentré chez moi et je n’étais pas très bien. J’ai donc décidé de partager ces photos. Personne, SDF ou non, blanc ou noir, en Israël ou ailleurs, ne mérite un tel traitement. « 

Ce n’est pas la première fois que des migrants noirs sont victimes de telles horreurs. Souvenez-vous ce jeune migrant noir en Italie se noyant dans le canal de Venise sous les insultes des passants ou encore ces images insoutenables de ce marché d’esclaves spécialiste en vente de migrants en Libye. Ces hommes (mais aussi femmes et enfants) fuient d’injustes guerres et massacres, se battent et traversent des continents sans aucune garantie dans l’espoir d’un avenir meilleur et voilà comment certains les traitent!

Pourquoi ? Parce que les faibles s’attaquent toujours aux personnes les plus en détresse et sans défense pour se sentir exister car sans ça ils ne sont rien ! 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.