Accueil / Actualités / Syrie : le massacre d’un peuple

Syrie : le massacre d’un peuple

Après Alep et Homs voilà bientôt un mois que les habitants de la ghouta orientale, en Syrie, se font massacrer par le régime sanguinaire de Bashar Al Assad et de son allié russe. Plus de 1000 victimes civiles, dont femmes et enfants, pour qui le seul tort a été d’espérer à un avenir meilleur pour leur pays et pour les générations futurs, un pays libre de toute injustice, corruption, mais surtout un pays libéré de la peur.

De la révolution à la guerre civile 

Nous sommes à la veille de l’anniversaire des 7 ans du début de ce qu’on pensait être la révolution syrienne. Le 15 mars 2018 sera en réalité la 7ème année de la désillusion, de la barbarie et de la honte. Honte à toutes les grandes puissances, dont les pays arabes de la région, dit musulman, et la mascarade de l’ONU, qui ont laissé faire et qui continuent à regarder sans agir. Agir pour arrêter la folie d’un homme qui pour assouvir sa soif de pouvoir et son ego surdimensionné à été capable de sacrifier son propre peuple.

Et pour couronner le tout cet assassin ose justifier cette offensive en qualifiant ces personnes de terroristes ! Terroriste pour s’être défendu contre la tyrannie, l’humiliation et l’anarchie ? Pour avoir demander leurs droits à la dignité, à l’égalité et au respect ?

Toutes ces revendications sont légitimes et ont fait de personnes comme Nelson Mandela et Gandhi des grands Hommes.

Les parties les plus sombres de l’Histoire se répètent et personne ne semble avoir tiré de leçon du passé.

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*