Accueil / Actualités / Hommage au Cheikh Hocine Mahdjoub que Dieu lui accorde Sa Miséricorde

Hommage au Cheikh Hocine Mahdjoub que Dieu lui accorde Sa Miséricorde

«  Il est parmi les croyants des hommes qui ont tenu loyalement leur engagement vis-à-vis de Dieu. Certains d’entre eux ont déjà accompli leur destin ; d’autres attendent leur tour. Mais ils n’ont jamais rien changé à leur comportement, [24] de sorte que Dieu récompensera les hommes loyaux pour leur sincérité, et châtiera, s’Il le veut, les hypocrites ou leur pardonnera. En vérité, Dieu est Indulgent et Compatissant. » (Les Coalisés, Al-Ahzâb, 25 : 23)

Il nous a quitté ce samedi 7 octobre, et malgré la maladie, a tenu ses engagements jusqu’à la fin.

Son oeuvre

Le cheikh Hocine Mahdjoub était originaire du sud de l’Algérie. C’est en 1989 qu’il arrive à Clermont-Ferrand. A l’époque,  la communauté musulmane n’a pas de mosquée, mais bénéficie des locaux prêtés par l’évêché de Clermont-Ferrand.

Il s’allie alors avec Karim Jermani pour lancer le projet de la Grande mosquée de Clermont-Ferrand. La mosquée est finalement inaugurée en 2010.

« Dieu ne m’a pas sorti de mon désert pour arriver dans une église par hasard, m’a-t-il dit, poursuit Karim Djermani. Il n’était pas venu pour diriger une communauté mais pour bâtir des ponts entre les communautés. La fraternité était son credo. »

Un héritage autour de la Fraternité Humaine

Les représentants des autorités civiles et religieuses des différentes communautés étaient présents pour lui dire à Dieu.

Karim Djermani, ancien secrétaire général de l’association de la grande mosquée de Clermont rapporte ces paroles du cheikh « Il disait que son pays n’avait pas de frontière. Que son pays, il l’avait trouvé dans le Coran et qu’il s’appelait fraternité ». Cheikh Mahdjoub a créé des passerelles entre les communautés de la région.

Il était devenu l’âme de la mosquée, et quelle belle âme! Sa science et surtout sa pédagogie, en font vite une référence en terme de transmission du savoir. Le cheikh Hocine transmettait avant tout l’amour pour Le Bien Aimant ‘Al Wadoud’ et pour le bien aimé Prophète, paix et bénédictions sur lui.

Il laisse un grand vide derrière lui mais un modèle à suivre. Que Dieu l’accueille dans Son Immense Miséricorde

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*