Accueil / Actualités / Robert Ménard condamné pour provocation à la haine

Robert Ménard condamné pour provocation à la haine

Robert Ménard a été condamné ce mardi par le Tribunal correctionnel de Paris à une amende de 2000 euros pour « provocation à la haine et à la discrimination ».

« M. Ménard montre du doigt des gosses »

Une sanction qui fait suite à un tweet publié par le maire de Béziers le 1er septembre 2016, déclarant qu’il y avait trop d’enfants musulmans dans les écoles de sa ville : « #rentréedesclasses: la preuve la plus éclatante du #GrandRemplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe. »

Le procureur de la République a dénoncé les propos obscènes de Robert Ménard au cours du procès : « Il n’y a dans ce dossier qu’une seule lecture. M. Ménard montre du doigt des gosses qu’il décrit comme un poids pour la communauté nationale. Il les réduit à leur religion, peu importe qu’ils aient la nationalité française ou ne pratiquent pas cette religion »

Robert Ménard fera appel

Cette condamnation n’aura pas permis à Robert Ménard de regretter ses paroles discriminatoires, affirmant vouloir faire appel contre cette peine :

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*