Accueil / Actualités / Marine Le Pen veut interdire l’abattage rituel

Marine Le Pen veut interdire l’abattage rituel

Tout juste qualifiée pour le second tour, Marine Le Pen a réitéré son désir d’interdire l’abattage des animaux sans étourdissement.

« Ça devrait être interdit »

Ce mardi matin, la candidate FN s’est rendue au marché alimentaire de Rungis pour dénoncer la pratique de l’abattage rituel : « Quasiment, je crois que 90 % des abattoirs sont halal en Ile-de-France ». Avant d’ajouter : « L’abattage sans étourdissement préalable, je suis désolée, ça devrait faire l’objet d’un étiquetage. D’ailleurs, je pense que l’abattage sans étourdissement préalable, ça devrait être interdit ».

Des propos dénoncés de toute part, notamment par Haïm Korsia, le grand rabbin de France, qui s’est insurgé face à cette décision : « Est-ce qu’il y a besoin de lancer de véritables guerres religieuses en France en disant qu’il faut interdire l’abattage rituel juif et musulman ? »

Ce n’est pas la première fois que Marine Le Pen dénonce l’abattage rituel. En 2012 déjà, elle avait indiqué que « l’ensemble de la viande qui est distribuée en Ile-de-France, à l’insu du consommateur, est exclusivement de la viande halal ». Aujourd’hui, cette proposition s’inscrit parmi ses 144 engagements si elle venait à être élue : « Faire de la protection animale une priorité nationale. Défendre le bien-être des animaux en interdisant l’abattage sans étourdissement préalable et en remplaçant le plus possible les expérimentations animales. » 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*