Accueil / Actualités / La France ne veut pas de Hani Ramadan sur son territoire
La France ne veut pas de Hani Ramadan - Katibîn.fr
Capture du communiqué de presse du ministère de l'Intérieur

La France ne veut pas de Hani Ramadan sur son territoire

Représentant « une menace grave » pour l’ordre public, d’après le ministère de l’Intérieur, Hani Ramadan, alors présent pour une conférence à Colmar, a été expulsé vers la Suisse au cours du week-end.

Raccompagné sous escorte de police à la frontière franco-suisse

Le ministère de l’Intérieur a indiqué que Hani Ramadan est « connu pour avoir dans le passé adopté un comportement et tenu des propos faisant peser une menace grave sur l’ordre public sur le sol français ». Cette menace désigne notamment des propos tenus par le passé sur « l’application de la charia » ainsi que la lapidation des femmes adultères, dans le journal Le Monde. Le ministre de l’Intérieur, Matthias Fekl, a précisé lutter contre l’extrémisme et la radicalisation d’où cette décision. C’est donc sous escorte policière que Hani Ramadan a été reconduit à la frontière franco-suisse. Comme Tariq Ramadan, Hani Ramadan est donc persona non grata en France.

Faisant l’objet d’une interdiction administrative du territoire, Hani Ramadan ne devrait plus pouvoir assurer de conférences en France.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*