Accueil / Actualités / #JeConnaisBienLeMondeMusulman : Twitter tourne (encore) en ridicule Chevenèment

#JeConnaisBienLeMondeMusulman : Twitter tourne (encore) en ridicule Chevenèment

Ancien ministre socialiste et prochainement à la direction de la « Fondation pour l’islam de France », Jean Pierre Chevenèment n’en finit plus de faire parler de lui en raison de ses propos déplacés, provoquant l’hilarité sur Twitter.

« Je suis allé au Caire, à Alger, il y a 40 ou 50 ans »

Le 15 août dernier, il demandait aux musulmans de se faire discret, inspirant de nombreux tweets avec l’hashtag #MusulmanDiscret. Chevènement a de nouveau pris la parole lundi matin sur France Inter pour s’exprimer sur la laïcité, notamment sur la polémique du burkini :

«le burkini pose problème car il vise à définir une place de la femme nettement distincte, subordonnée à celle des hommes. On peut le tolérer mais en même temps ne pas l’approuver»

Avant de poursuivre par ces propos, qu’il regrettera assez tôt :

«Je connais bien le monde musulman. Je suis allé au Caire, à Alger, il y a 40 ou 50 ans, la plupart des femmes ne portaient pas le voile»

L’hashtag #JeConnaisBienLeMondeMusulman s’est rapidement propagé comme une traînée de poudre sur Twitter, tournant en dérision une nouvelle fois le discours de Chevènement :

Jean Pierre Chevènement ne cesse d’infirmer sa connaissance de l’islam et de la laicité. Bientôt à la tête de la « Fondation de l’islam de France », on a bien du mal à se faire.

Un commentaire

  1. ces twits sont rigolos, mais le pb est trop grave. Daech et autres barbares sont en train de réussir à crisper les français, qu’ils soient chrétiens, athées, juifs ou musulmans.
    il faut donc travailler pour qu’on règle ensemble les pbs de terrorisme (ça, c’est une évidence) mais aussi des questions comme la place de la religion qui est exclue du champ politique depuis 1905.
    JP Chevènement va être accompagné par M. Kbibech, qui a pris des positions remarquables sur la manière dont les musulmans doivent s’intégrer pour former une société multireligieuse où chacun se respecte et s’apprécie.
    IL faut soutenir ces personnalités qui s’engagent dans une voie humaniste et non en rire.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*