Accueil / Actualités / Rachid abou Houdeyfa menacé de mort par Daesh
Rachid abou Houdeyfa menacé de mort par Daesh
Crédit: Fdesouches

Rachid abou Houdeyfa menacé de mort par Daesh

L’imam de Brest est dans le viseur du groupe terroriste selon leur magazine Dar al-Islam, considéré comme un traître, son adresse personnelle a même été dévoilée… Une situation très inquiétante.

Un discours plus ouvert

Ceux qui connaissent Rachid abou Houdeyfa se souviennent sans doute de ses premiers prêches sulfureux, où il s’attaquait ouvertement aux rappeurs ou aux femmes qui désiraient une liberté démesurée, aujourd’hui de l’eau a bel et bien coulé sous les ponts… Dans le viseur de l’Etat, l’imam de la mosquée de Brest a finalement nuancé son discours et s’est clairement démarqué de la pensée jugée « rigoriste ». Autrefois apprécié par les salafistes, il s’est aujourd’hui taillé la barbe, paraît plus réservé et fait l’apologie du système français sur les réseaux sociaux. Un tel bouleversement n’a pas aidé Abou Houdeyfa, obligé de se racheter une conduite auprès de l’Etat français, son ouverture lui vaut maintenant les critiques des extrémistes, en effet de nombreux combattants français au sein de l’Etat Islamique lui reprochent son positionnement quant à la question du vote en France. Pour avoir appelé les musulmans à se rendre aux urnes, il est accusé de polythéisme et donc d’apostasie, il devrait être condamné à mort selon l’organisation terroriste. Qu’importe la position de l’imam, le jugement reste très sévère, la situation est extrêmement préoccupante pour sa famille et lui car son adresse a même été publiée, en plein état d’urgence le danger peut intervenir soudainement il pourrait donc exiger une protection rapprochée…

Pour le moment, le gouvernement ne s’est pas exprimé sur le sujet, il faut tout de même préciser que le frère vit une situation compliquée depuis les polémiques liées à ses vidéos en lignes. Alors qu’il a frôlé l’expulsion et la fermeture de sa mosquée, l’imam se retrouve désormais menacé de mort par l’Etat Islamique, il faut alors faire preuve de fraternité tout en mettant de côté nos divergences.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*