Accueil / Actualités / Un mur va séparer la frontière entre l’Algérie et le Maroc
Un mur va séparer la frontière entre l'Algérie et le Maroc
Crédits: Yabiladi

Un mur va séparer la frontière entre l’Algérie et le Maroc

Les rumeurs enflaient déjà depuis un certain temps, mais une photo vient confirmer la construction d’un mur entre la frontière algérienne et marocaine.

L’escalade des tensions entre les deux pays

Les habitants des frontières algéro-marocaines sont spectateurs d’un bien malheureux spectacle ces derniers jours, en effet ils ont pu observer l’élaboration d’un mur de béton délimitant les frontières entre les deux pays. Alors qu’aucune autorité locale n’a encore pris la parole, des sources sur place auraient tout de même avoué que le voisin algérien serait à l’origine de cette mesure, et pourtant à l’est on fait mine d’ignorer ce projet de construction. Le mur est situé à plus de 40 kilomètres au nord d’Oujda, face à la localité d’Ahfir et de Beni Drar au Maroc, selon certaines sources il était impossible d’établir des tranchées, les ouvriers ont finalement opter pour un mur de béton. La construction est une réponse aux diverses mesures adoptées depuis 2013, la fermeture des frontières a laissé un véritable froid s’installer entre les deux pays, quand l’un décide d’établir une barrière, l’autre pays en fait de même, et ainsi de suite, aujourd’hui ces tensions ont pris une toute autre proportion, ce mur apparaît comme le symbole du divorce entre les deux pays .

Indépendance et trafic de drogue

Même si les relations entre Rabat et Alger ne s’améliorent pas, il semblerait que le torchon brûle depuis quelques années. Le dossier du Sahara Occidental reste un grand point de désaccord entre les gouvernements des deux pays, en effet le Maroc accuse l’Algérie de vouloir le déstabiliser en soutenant les indépendantistes du Polisario, alors que le second accuse le premier de propager le trafic de drogue sur ses terres, les deux camps se renvoient constamment la faute. Aujourd’hui, les tensions politiques se sont tristement propagées au sein même des sociétés des deux Etats, les cultures et les histoires quasi-identiques n’unissent plus le peuple musulman de ces deux terres, les médias algéro-marocains n’hésitent plus à influencer l’opinion publique par le biais de reportages ou d’articles de presse sulfureux.

Il ne faut pas oublier l’essentiel, les marocains comme les algériens restent des musulmans, des faits politiques ne doivent en aucun cas découper la fraternité islamique de ces deux peuples. S’il y a bien un jugement à établir sur ce mur, c’est qu’il est bel et bien celui « de la honte », il rappelle celui qu’Israël a élaboré pour isoler la Palestine, eux ne partagent pas la même religion, le Maroc et l’Algérie oui…

10 plusieurs commentaires

  1. IL FAUT ABATTRE CE MUR DE L APARTHEID

    • Il fou fair un mur pour plus avoir des problèmes avec Ç gens la
      Ét vive la Maroc

      • salam alykoum , je voudrai repondre a Razane ; Non il ne faut pas faire de mur ,je suis en total desaccord avec toi , le mur cest pour diviser le peuple marocain et algeriens ,voila le real sens de la construction de ce mur .
        deuxieme choses : tu dit ne plus avoir de problemes avec ces gens la ; je te rapelle une choses ces gens la sont des musulmans comme toi ,ce sont tes freres .
        ici le probleme est purement politique et na rien a avoir avec le peuple .son but est que les deux peuples unis dans lislam ne soit jamais uni . voila le reel sens .

        salam alaykoum .

        • pour razane ,jalais oublier une derniere chose: en opposition avec toi , je dirai plutot vive lislam et vive les musulmans que vive le maroc ou je ne sais quel autre pays . les colons ont pose meme dans nos coeur des frontieres qui nous divisent . quallah nous fasse comprendre le vrais sens de lislam , amine .

    • Et le mur de l’apartheid marocain il faut le laisser ?

  2. Combien de pays musulmans ne sont pas en guerre ? Ou en guerre civile ?
    Parmi ceux ci combien sont des dictatures militaires ?
    Parmi ceux qui restent combien sont des dictatures religieuses ?
    Parmi ceux qui restent combien sont des pétroliers richissimes qui exploitent des travailleurs immigres d’Asie
    Il en reste combien ? La tunisie ? Oui si sa democratie continue à grandir
    Situation extrêmement triste surtout quand des musulmans se battent contre d’autres musulmans
    Mais espoirs : 40 musulmans français qui ont envie de grandir (voir article du jdd et du Monde) et d’autres millions qui ont envie de modernisme et de democratie j’en connais

    • Ta Tunisie soit disant exemplaire est corrompue jusqu’à l’os, bien plus que l:Algérie et le Maroc réunis. Et en plus de ça l’extrémisme religieu est beaucoup plus virulent qu’ailleurs. Il ne faut pas croire ce que disent les médias. Au niveau sécuritaire c’est une catastrophe.

      • Pour asséner des vérités, il faut être le plus factuel et objectif possible
        dans le classement de Transparency international sur la corruption
        France : 28ème
        Tunisie : 79ème
        Maroc : 80ème
        Algérie : 100ème
        La Tunisie a vu des élections, a éloigné le danger islamiste, mais il est vrai qu’elle n’est pas exemplaire. D’ailleurs, ce n’est pas ce que j’ai écrit. La France a mis 250 ans à construire sa démocratie, laissons la Tunisie, seul pays arabe à profiter de son « printemps » la construire année après année.

  3. Je suis choqué

  4. Ne dramatisez pas trop les choses,
    Ce Mur n’a rien a voire avec le Maroc, la Tunisie, la Libye, le Niger et le Mali.
    Ça n’a rien à voire!
    Les Peuples sont très proches l’un et l’autre
    Le Pouvoir Algérien n’a rien contre les Marocains, les Tunisiens ou Africain
    Ce Mur est une Protection pour l’Afrique entière
    Quand on fait de la Politique,
    On doit être capable de comprendre le sens
    Je ne peux pas donner plus de details et d’explications,
    Dormez bien
    Ce n’est ni un Mur de la honte,
    Ni une séparation,
    C’est un renforcement aux Forces multiples musulmanes
    Merci

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*