Accueil / Actualités / Nadine Morano: « Je ne veux pas que la France devienne musulmane »
Nadine Morano: "Je ne veux pas que la France devienne musulmane"
Crédit: RMC.fr

Nadine Morano: « Je ne veux pas que la France devienne musulmane »

Invitée ce matin sur la matinale RMC/BFM TV, Nadine Morano s’est encore distinguée par une pléiade d’amalgames à l’encontre des musulmans. La paranoïa de l’ancienne ministre commence réellement à se faire ressentir…

Nadine Morano reine de l’amalgame

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’a toujours pas la langue dans sa poche… Interrogée ce matin, Nadine Morano a encore une fois multiplié les étourderies et les faux stéréotypes, on connaissait le célèbre « Je ne suis pas raciste, une de mes amies est noire (…) », les auditeurs les plus chanceux ont pu compiler de nouvelles déclarations déjà inédites. Tôt dans la journée, la député européenne s’est mouillée à parler d’« invasion massive arabo-musulmane » avant de s’écrier: « je ne veux pas que la France devienne musulmane ». En bref c’est ce qui s’appelle « surfer sur l’actualité », et pourquoi pas du populisme d’extrême-droite. Avec le temps, certaines personnes ont préféré garder le bon soupçon au vu des habituelles déclarations enflammées de Nadine Morano, or d’autres sont dorénavant persuadées de sa bêtise. Malheureusement pour elle, la folie ne s’est pas arrêtée à ces quelques phrases, selon elle cette « invasion » mettrait en danger la « cohésion et l’équilibre culturel » de la France, et par conséquent il faudrait « rééquilibrer notre immigration », le lien madame Morano s’il vous plaît ? Evidemment les origines italiennes de votre père ont été un rempart au climat de paix français hein. La nouvelle stratégie politique: instaurer un climat de guerre, car on parle bien d’envahisseurs actuellement.

Mensonges sur mensonges

On connaissait déjà la répulsion de Nadine Morano envers le niqab, d’ailleurs on se souvient de cet épisode où elle s’était plainte à des policiers à l’instant où une femme intégralement voilée avait traversé la gare sans être verbalisée, l’obstination de la politicienne lui avait valu un passage au commissariat… Ce matin, elle a une nouvelle fois sali l’innocent bout de tissu noir. En effet, l’ex-ministre des familles s’est livrée à une explication aussi longue qu’incohérente: « Nous vivons des actes terroristes,  nous vivons l’islam radical qui se développe en France, des comportements communautaristes inacceptables avec le développement du port du voile intégral dans les quartiers, avec des revendications dans le milieu médical. On laisse s’installer en France un islam politique depuis très longtemps. »  En plus de déballer des analyses aléatoires et des stéréotypes nauséabonds, Nadine Morano n’y va pas par quatre chemins lorsqu’on lui demande son avis quant au financement des mosquées en France. Sur l’impulsion d’un Manuel Valls qui a récemment proposé d’interdire « pour une période déterminée » le financement étranger des mosquées, l’ex-protégée de Nicolas Sarkozy a poursuivi par: « Moi je dis qu’il faut l’interdire tout court (…). Je veux qu’on ferme et qu’on démolisse les mosquées salafistes. » Nadine Morano, vous qui dites représenter la France, les français se sentent-ils représentés à travers vos farces ? Malgré le secret de polichinelle, aujourd’hui nous en avons la preuve, la bêtise n’a officiellement pas de couleur…

 

 

3 plusieurs commentaires

  1. « Il y a une invasion massive arabo-musulmane » … il y a surtout, en France, une invasion de la démagogie hysterique.

  2. Elle devient parano faudrait qu’elle pense à aller consulter

  3. Si un tunisien disait ça, je ne veux pas que la Tunisie devient chrétienne elle dirait que c’est extrémiste islamiste.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*